Les chats ont conquis l'Europe... sur des drakkars vikings

Les chats ont conquis l'Europe... sur des drakkars vikings

SCIENCE – Dans une étude sur l’expansion des chats en Europe, une équipe de généticiens basée à Paris a déduit de l’analyse de 200 chats que les félins ont conquis l’Europe en traversant les mers, notamment sur les drakkars des Vikings.

Vous êtes-vous demandé comment les chats ont atterri sur nos canapés ? Eva-Maria Geigl, généticienne à l’institut Jacques Monod à Paris et son équipe se sont posé la question. Lors d’une conférence en septembre, la chercheuse a présenté son analyse à partir des gènes de près de 250 chats issus de 60 sites archéologiques en Europe et sur le pourtour méditerranéen, dont les plus vieux avaient autour de 9.000 ans et de 80 momies de chats égyptiens. Interrogée par LCI, elle raconte l’odyssée des matous sur terre… comme sur mers.

Chats sauvages versus rongeurs

Le but de cette étude : "Montrer comment les chats se sont rapprochés des sociétés humaines" nous explique Eva-Maria Geigl. "Au départ, les chats n’étaient pas seulement la ‘peluche’ que l’on voit partout sur Internet", souligne-t-elle. "À l’état sauvage, les chats sont solitaires". Pour les chercheurs, ils se seraient rapprochés des hommes il y a 10.000 ans, lorsque les chasseurs-cueilleurs sont devenus agriculteurs.

"Les hommes se sont mis à récolter les graines. Ils ont mis au point des modes de stockage qui attiraient les rongeurs. C’était un grand problème", analyse-t-elle. "Les rongeurs ont ensuite attiré les chats sauvages". À ce moment, humains et félins se sont certes rapprochés, mais les rats n’expliquent pas pour autant la prolifération des chats auprès des hommes. 

"Les Vikings ont dû amener ces chats de l’Égypte jusqu’à la mer Baltique."- Eva-Maria Geigl, généticienne à l’institut Jacques Monod

Ces félins sont aussi devenus de fidèles compagnons car les hommes les embarquaient en voyage. Il y a 9500 ans, les chercheurs ont découvert les restes d’un chat dans une tombe d’enfant sur l’île de Chypre. "Ce chat a dû venir du continent", insiste la généticienne. "Cela nous indique que ce chat a voyagé avec des humains".

À partir des momies de chats datant des IVe et Ve siècles avant J-C, les chercheurs ont pu comparer les génomes mitochondriaux - qui descendent de la mère –  à ceux de cinq restes archéologiques de chats retrouvés sur un site viking (entre les VIIe et XIe siècles après J-C). Résultat : les descendants des chats égyptiens ont peu à peu traversé la Méditerranée. "Les Vikings ont dû amener ces chats de l’Égypte jusqu’à la mer Baltique."

Les chats au service de l’histoire

Pour protéger les cargaisons de grains et, pourquoi pas, par simple attachement, "on sait que les chats ont accompagné les voyages des commerçants et des guerriers", poursuit la chercheuse. Bien sûr, l’image d’un Viking sanguinaire serrant son chaton à bord d’un drakkar fait sourire. Cependant, "les chats sont un indicateur de mobilité à cette époque", explique-t-elle.

Un mystère demeure, sur lequel Eva-Maria Geigl et son équipe vont poursuivre la recherche : quand exactement et comment les félins sont devenus de véritables animaux de compagnie ? En somme, que s’est-il passé entre le chat sauvage et le squatteur de coussins que nous connaissons ?

"Un chien est très différent d’un loup (que ce soit un Chihuahua ou un Doberman, par exemple) alors qu’un chat domestique est encore très proche morphologiquement d’un chat sauvage. Nous allons étudier les génomes des chats au cours du temps pour voir  un changement qui indique un acte de domestication". Peut-être en saurez-vous plus sur les ancêtres de votre cher Félix.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : plus de deux millions de morts dans le monde depuis le début de la pandémie

    Covid-19 : Frédéric Mitterrand hospitalisé en urgence à Paris

    Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

    Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

    Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

    Lire et commenter