L’instant meugnon : ce chien est la meilleure nounou du monde pour ces bébés guépards

L’instant meugnon : ce chien est la meilleure nounou du monde pour ces bébés guépards

MIGNON – Nés quinze jours plus tôt par césarienne, ces cinq bébés guépards ont perdu leur maman. Heureusement, le zoo de Cincinnati aux Etats-Unis compte dans son équipe la nourrice la plus aimante du monde, Blakely, un berger australien.

On ne sait pas qui des bébés ou du baby-sitter est le plus mignon. Et ces guépards âgés de 15 jours ont enfin trouvé un peu de réconfort après le décès de leur mère, le week-end dernier au zoo de Cincinnati, des suites d’une mise bas compliquée. Blakely, un berger australien, vit dans la nurserie du zoo et endosse le rôle de tuteur, de protecteur, d’éducateur et de compagnon de jeu pour les jeunes animaux esseulés.

Une fourrure pour se blottir

"Son premier travail est de laisser les petits l’escalader, ce qu’ils ont tout de suite fait après avoir vu Blakely", explique Dawn Strasser , responsable des bébés guépards. "Ils ont besoin d’exercice pour tonifier leurs muscles et garder leurs intestins en mouvement", poursuit-elle. Le chien prête également sa chaude fourrure aux bébés, qui ont encore besoin de se blottir contre leur protecteur.

En grandissant, les trois mâles et deux femelles guépards resteront auprès de leur nouveau père d’adoption, qui deviendra leur "professeur et modèle" selon le zoo. Et Blakely a déjà fait ses preuves en la matière par le passé. Son dernier élève, Dale, un bébé takin (un animal proche du gnou) abandonné par sa mère, a reçu de précieuses leçons pour apprendre à grimper sur les rochers et à modérer ses coups de tête.

Apprendre à mordre pour jouer

Sa première protégée, Savanna, était également une jeune femelle guépard. Blakely lui a notamment appris "la différence entre mordre pour jouer et pour se battre", témoigne le zoo. Pour l’heure, les bébés destinés à devenir "ambassadeurs" de leur espèce en danger, prennent de plus en plus de forces.


"Ils ont vraiment vécu un tournant ce weekend. Ils ont ouvert les yeux. Ils ont bon appétit, et le plus important, ils ont fait leurs besoins", explique la soigneuse, précisant que les bébés pour l’heure nourris au biberon, seront encore dans la nurserie pendant 8 à 12 semaines. Et aucun doute : ils sont entre de bonnes pattes.

LE DERNIER INSTANT MEUGNON >>  Ces trois pandas s’entraident pour descendre de l’arbre

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

EN DIRECT - Covid-19 : la pression se maintient dans les hôpitaux

Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.