L’instant meugnon : elle sauve un raton laveur aveugle qui devient "ambassadeur" de la nature

Insolite

MIGNON – Alors qu’il n’avait que deux mois, Trouper a été battu par un homme muni d’un club de golf. Laissé pour mort, il a été sauvé par Dorothy Lee, qui a tout quitté pour déménager en Floride, où l’animal aveugle et atteint de lésions cérébrales peut vivre auprès d'elle.

Dorothy Lee, alias Ms Dot, a dédié sa vie à Trouper. Cette enseignante retraitée a déménagé en Floride il y a huit ans pour pouvoir s'occuper du raton laveur aveugle qu’elle a sauvé. Elle le nourrit toutes les deux heures, le lave, lui fait faire des exercices, lui coupe les griffes, lui chante des chansons… Mais derrière cette drôle d’amitié se cache un véritable combat pour le respect des animaux.

Battu à coups de club de golf

Huit ans plus tôt, Dorothy était "spécialiste de la réadaptation à la vie sauvage" en Caroline du Nord. Un jour, elle a reçu l’appel d’un ami, raconte-t-elle au Naples Daily News . Il venait de voir deux golfeurs envoyer des coups brutaux dans ce qui ne semblait pas être une balle. En s’approchant, il s’est aperçu qu’il s’agissait d’un jeune raton laveur de deux mois - Trouper.

Dorothy s’est précipitée au secours de l’animal. Malgré les premiers soins, le raton laveur ne réagissait pas. Impossible de solliciter les vétérinaires, qui n’ont pas le droit de prendre en charge un animal sauvage selon la loi de l’état, précise  News-Press . Sans succès cinq jours plus tard, elle était prête à l’euthanasier. Lorsque le petit s’est mis à hoqueter et à bâiller.

Une promesse

Dès lors, Trouper se portait de mieux en mieux. Aveugle et atteint de lésions cérébrales à la suite du choc, il ne pouvait cependant plus se nourrir seul, ni se défendre dans la nature. Dorothy a donc décidé de garder le raton laveur auprès d’elle. Mais les résidents de Caroline du Nord ne sont pas autorisés à élever ce type de compagnons chez eux. Quelque temps plus tard, une lettre officielle lui a sommé de relâcher Trouper dans les six mois ou de le tuer.


La bienfaitrice a dès lors fait une promesse à son nouveau compère. "Je ne t’abandonnerai pas et je ne laisserai personne te refaire du mal". Elle a donc opté pour une troisième option : tout quitter et déménager dans un état où la présence de Trouper serait tolérée. En Floride, le raton laveur a pu obtenir une licence "d’ambassadeur", à savoir d’exemple auprès du public, et notamment des enfants pour apprendre le "respect de la nature", précise  le site officiel de l’animal .

Professeur en herbe

Toujours auprès de Dorothy, qui ne l’a quitté que cinq heures en huit ans, Trouper intervient dans des classes deux à trois fois par semaine. Pour expliquer les conséquences du geste du golfeur aux enfants, Dorothy illustre : "Il sera aveugle pour le reste de sa vie. Il n’escaladera jamais un arbre. Il ne pêchera jamais avec sa famille. Quand on se manque de respect, quelqu’un en souffre toujours".


Trouper, qui a déjà son fan club, se porte désormais très bien. Il explose même l’espérance de vie de  son espèce , un raton laveur étant censé vivre jusqu’à 5 ans dans son milieu naturel. Dorothy rappelle toutefois que Trouper n’est pas un animal de compagnie, mais un animal sauvage blessé, qui vit près des humains par nécessité.

LE DERNIER INSTANT MEUGNON >>  Un adorable baby-boom de printemps au zoo d’Amnéville

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter