L'instant meugnon : quand les chiots et les chatons font leur Super Bowl

Insolite

MIGNON – Alors que le monde avait les yeux rivés sur le Super Bowl, dimanche 7 février, deux adorables compétitions ont aussi fait sensation : le Puppy Bowl et le Kitten Bowl, dont les champions sont respectivement des chiots et des chatons abandonnés.

Si on peut le faire à deux, pourquoi pas à quatre pattes ? En parallèle du Super Bowl dimanche 7 février, la finale du championnat de football américain et l'évènement sportif le plus regardé aux États-Unis, la XIIe édition du Puppy Bowl a crevé les écrans. Le concept : deux équipes de chiots s'affrontent sur un mini-terrain, avec des commentateurs, un public (en carton) et des scènes marquantes tournées au ralenti et diffusées en boucle. Le meilleur joueur de cette année : Star, une chienne mi-chow-chow mi-labrador.

EN SAVOIR + >> Tout ce qu'il faut retenir du Super Bowl 2016 côté terrain

Certes, les chiots sont a priori peu concernés par leurs incroyables performances, et encore moins sensibles aux notions de "touchdown" (les essais en football américain) ou de "quaterbacks" (le stratège de l'équipe). Et l'on a rarement vu des athlètes en finale faire la sieste sur le gazon en plein match. Cependant, ces jeunes chiens tous issus de refuges font au passage un coup de pub aux structures pour animaux abandonnés. L'évènement diffusé par la chaine Animal Planet depuis 2005 boosterait même les adoptions post-Puppy Bowl, selon les tendances Google.


Et si l'an dernier, le jeu est resté loin des 114,5 millions de téléspectateurs records de son grand frère le Super Bowl, il s'est défendu avec une audience de 2,8 millions d'américains. Le sport des chiots a même inspiré la chaine allemande Hallmark Channel , qui a lancé depuis trois ans son Kitten Bowl et séduit 1,3 millions de personnes en 2014 avec ses "chat-hlètes". L'histoire ne dit pas si Beyoncé assistera aux prochaines éditions.


LE DERNIER INSTANT MEUGNON >> Deux bébés suricates pour le zoo de Taronga

Lire et commenter