L'instant meugnon – Un bébé albatros attaque une caméra

L'instant meugnon – Un bébé albatros attaque une caméra

CHOUBIDESQUE - Un bébé albatros s'est attaqué à une caméra en Nouvelle-Zélande. Une petite boule de plumes à tomber.

Ne vous fiez pas à son duvet qui promet de la douceur ou à son air chou. Ni à la forme de son bec qui laisse penser qu'il sourit. Ce bébé albatros de cinq mois est très en colère. On le voit s'approcher doucement avant de lancer une attaque fulgurante contre la caméra. S'en suit une tentative de découpage au bec, vaine face à cette machine du diable. Finalement, ce bébé albatros qu'on aimerait bien baptiser Wilbur décide d'arrêter les frais et de partir, plein de mépris. Dur pour le volatile qui, peut-être, s'attendait à voir ses parents rentrer au nid pour le nourrir ?

La scène a été filmée en Nouvelle-Zélande au Royal Albatross Centre. Ce lieu est chargé de protéger la faune et la flore de la région. Et prend soin des albatros depuis les années 80. Aujourd'hui, quelques 200 albatros sont préservés à cet endroit. Une bonne nouvelle pour l'animal ayant la plus grande envergure chez les oiseaux (elle peut atteindre 3,40 mètres). Car l'animal est menacé de disparition .

À LIRE AUSSI 
>>  L'instant meugnon : ils sauvent trois hérissons orphelins >> Tous les "instants meugnons" de metronews

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Frappes sur Gaza : "Ce n'est pas encore fini", prévient Benjamin Netanyahu

EN DIRECT - Covid-19 : l’Italie met fin à la quarantaine pour les touristes européens

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Tesla et Elon Musk lâchent le bitcoin, pour quelles conséquences ?

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.