L’instant meugnon : une attaque de jaguar se termine… en gros câlins

Insolite
MIGNON – Alors qu’un soigneur a le dos tourné, un magnifique jaguar noir s’approche à pas feutré. Mais les deux complices, loin de se battre, finissent par jouer et se faire tendrement des bisous sur le nez. Cette amitié inhabituelle a secoué les réseaux sociaux.

Lorsqu’un fauve s’approche de vous en douce, mieux vaut courir, ou dire vos derniers mots. Un jaguar noir et son soigneur ont pourtant surpris des millions d’internautes en simulant une attaque, qui s’est avérée être un grand moment de complicité entre l’homme et le gros chat.

La vidéo, partagée le 4 juin et vue depuis plus de 11 millions de fois sur Facebook , a été tournée par les membres d’un refuge pour grand félins au Mexique, Black Jaguar White Tiger Foundation . Sur ces images, le fondateur du refuge, Eduardo, attend l’approche du jaguar Kalel (le nom de naissance de Superman), pour ensuite se dérober et commencer à jouer avec l’animal.


Des animaux sauvés et soignés "avec de l’amour et du respect"

Ce petit jeu innocent se termine ensuite par une adorable séance de bisous sur le nez, montrant la pleine confiance entre l’humain et le fauve. Black Jaguar White Tiger Foundation, créé en 2013, a secouru des dizaines d’animaux, comme Kalel, nés en captivité dans des conditions déplorables, souvent dans "des cirques, des zoos et des élevages", précise le refuge.

El Kalelito... #BabyKalElBJWT #SaveJaguars #SaveOurPlanet #BeHuman #NotPets #NoSonMascotas #blackjaguarwhitetiger #RescuedJaguars

Une vidéo publiée par Black Jaguar-White Tiger (@blackjaguarwhitetiger) le


Le but de cette communauté ? Prouver qu’avec "de l’amour et du respect", même les fauves les plus sauvages peuvent vivre en harmonie avec l’homme. "Nous éveillons les consciences sur les sentiments, l’intelligence et le caractère unique de chaque animal", expliquent les soigneurs. "Les interactions entre eux et nous à la fondation sont devenus magiques et extrêmement magnétiques", ajoutent-ils. En regardant ces vidéos, on ne peut qu’acquiescer.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter