VIDÉO. Jeter la vaisselle contre les murs, une façon comme une autre de se détendre en Lituanie

DirectLCI
DÉFOULOIR - En Lituanie, le concept commence à faire parler de lui. Karolis Scerbauskas vous propose de vous rendre dan la "Discharge room" afin de lutter contre le stress. Comment ? En brisant les tasses, la vaisselle et autre objets qui s'y trouvent.

L’envie vous prend souvent de fracasser la vaisselle contre les murs de votre appartement après une rude journée ? Alors un petit tour à Vilnius, en Lituanie, s’impose peut-être. Là-bas, vous trouverez une pièce d'un genre un peu spécial qui pourra sans doute vous aider à déverser votre trop plein de stress.


Dans ce temple dédié à la destruction, le visiteur peut en effet soulager ses nerfs. Une fois sur place, vous n’avez qu’à choisir votre arme favorite, enfiler un casque et vous laisser aller à détruire tous les objets autour de vous, le tout en musique s’il vous plaît. 

Cet endroit pour le moins insolite est connu sous le nom de “Discharge room”. A l’origine de cette idée, Karolis Scerbauskas, un Lituanien qui espère ainsi transformer en véritable business la colère de ceux qui ne savent pas comment se défaire de leur trop plein d’émotions négatives. Le tout dans un environnement sécurisé. Il explique : "J’ai pensé que les gens viendraient pour se délester de leurs émotions négatives, d’où le nom de la pièce. Mais je ne m’attendais pas à ce que les gens soient aussi joyeux de venir. Pour la plupart, ils n’ont aucun problème ! Ils viennent simplement ici passer du temps". 

Pour celles et ceux qui s’inquiètent déjà de voir tant d’objets réduits à néant, Karolis explique comment il se procure le matériel : "J’obtiens tout ça auprès d’entreprises qui, soit sont en dépôt de bilan, soit qui ont décidé de changer de mobilier et qui les auraient de toute façon jeté. Je leur achète et je laisse ensuite les gens les détruire". 


Cette sortie pour le moins atypique rencontre un succès inattendu, notamment pendant les enterrements de vie de garçon. Des milliers d’assiettes et autres tasses ont ainsi déjà été détruites au sein de la fameuse pièce. "Chaque femme a sans doute rêvé de jeter de la vaisselle contre un mur, explique Asta, une cliente, j’ai donc saisi l’opportunité".  Une autre amatrice de casse confirme : "Je suis venue ici sans haine particulière, je voulais juste me divertir d’une nouvelle manière et je n’ai pas été déçue ! J’ai adoré ça ". 


Mais l'idée n'est pas nouvelle.  En France, plusieurs sociétés d'évènementielles proposent ce type de service, notamment dans le cadre d'animations pour les entreprises. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter