"Lonely" : le sextoy qui fait aussi coach sportif

Insolite

SEXUALITÉ – Une campagne de crowdfunding vante les mérites d'un sextoy pouvant indiquer le nombre de calories perdues ou la vitesse adoptée pendant l'amour. Les créateurs ont encore 29 jours pour récolter les contributions destinées à commercialiser ce coach intrusif.

Cette vidéo promotionnelle pourrait sans mal faire office de parodie du dernier gadget à la mode, moquant un quotidien ultra-connecté. Postée dans le cadre d'une campagne de financement participatif, elle sert en réalité à vanter les mérites d'un anneau pénien d'un nouveau (mauvais) genre, le Lovely.

L'argument de vente : améliorer sa vie sexuelle grâce aux avancées technologiques. À première vue, rien ne laisse entendre que le sextoy est au romantisme et à la spontanéité ce qu'Hitler est à la tolérance (ni que le point Godwin serait si rapidement atteint dans un article).

Rapport détaillé après l'amour

Le sextoy permet de stimuler le clitoris grâce à sa forme et ses vibrations, tandis qu'il comprime le pénis pour réduire l'afflux sanguin et prolonger ainsi l'érection. Des fonctionnalités qui n'ont rien à envier au "tas de jouets vibrants", comme le mentionnent les créateurs dans la vidéo de présentation, auquel les couples ont accès.

Pour aller plus loin, le Lovely est accompagné d'une application pour smartphone qui transmet un rapport détaillé après l'amour : le nombre de calories perdues, les positions effectuées, la vitesse maximale ou minimum. Le tout grâce à des capteurs qui enregistrent les mouvements. Le coach en silicone est même capable de donner des conseils et suggestions aux deux tourtereaux à tendance pigeons.

Un tue-l'amour pour 150 euros

Le sexe devient un ensemble de données, prêtes à être évaluées, mesurées et améliorées. Le qualificatif "sport de chambre" prend ici pleinement son sens, puisque ce suivi n'a rien à envier à un entraînement amaigrissant, aussi sexy qu'une soirée soupe à Dunkerque en plein hiver.

Le tue-l'amour pourrait être commercialisé en juin 2016 pour 169 dollars (environ 150 euros) si la somme de 95.000 dollars destinée à la conception est récoltée d'ici début juillet. En sept jours, déjà 182 personnes ont contribué à hauteur de 21.000 dollars au projet, dont 0 à la suite d'erreurs informatiques.

Plus étonnant encore, un sextoy similaire a déjà été imaginé par des Anglais. Baptisé le Fitsex , il est davantage porté sur la mesure des performances sexuelles, pour que chacun puisse "[les] partager et [les] comparer (...) avec ses amis". L'objet n'a pas encore dépassé le stade de prototype, preuve qu'il est encore possible d'avoir foi en l'espèce humaine.


À LIRE AUSSI
>>
Découvrez le vibromasseur à ie vaginal
>>
Un designer invente le godemiché funéraire
>>
Une chasse aux sex-toys géante organisée en Belgique

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter