Los Angeles : un alligator soupçonné de dévorer les chats du quartier depuis 40 ans

Los Angeles : un alligator soupçonné de dévorer les chats du quartier depuis 40 ans
Insolite

ÉTATS-UNIS – Un alligator a été découvert lundi dernier dans la banlieue de Los Angeles, à côté de deux cadavres de chat. Le reptile vivait illégalement chez des particuliers depuis les années 1970.

Si les iguanes et autres serpents sont des animaux de compagnie de plus en plus répandus, l'alligator est plus rare dans les foyers. Peut-être du fait de sa mâchoire gigantesque, ou de ses attaques puissantes. Des caractéristiques qui ne semblent pas rebuter tout le monde… L’atteste la découverte le 12 janvier par des agents de contrôle de Los Angeles d'un alligator de près de 2,50 m dans la cour arrière d'une maison de Van Nuys, en banlieue. Il y vivait illégalement depuis environ quarante ans.

Selon Reuters , deux chats morts se trouvaient à côté du reptile. Le meneur de l'opération, Mark Salazar, a donc ouvert une enquête criminelle. Les habitants de la zone sont invités à se manifester s'ils ont perdu un animal durant les quarante dernières années.

Le propriétaire de l'alligator, qui ne possédait pas de permis pour sa garde, est décédé l'an dernier. Depuis, son beau-frère Ron Gorecki, 53 ans, faisait partie de ceux qui avaient pris le relais. "Nous avons essayé de lui offrir un bon foyer", s'est justifié l'homme auprès du Los Angeles Times . L'animal avait été acheté dans un magasin d’animaux de compagnie de la ville et baptisé Jaxson. Il vivait, au départ, à l'intérieur de la maison jusqu'à ce que sa taille l'en empêche.

Poulet et hot-dogs au menu

Pour autant, selon ses propriétaires, il ne se serait attaqué à aucun chat. Son alimentation était composée de poulet ou de hot-dogs. Dans le voisinage, "tout le monde connaissait Jaxson". La tolérance des habitants du coin risque d'en prendre un coup à l'annonce de la mort de deux félins.

Les agents de contrôle avaient déjà fouillé la maison l'année dernière, après avoir reçu un signalement anonyme. Sans succès. L'alligator a été emmené au zoo de Los Angeles.

QUAND Y EN A PLUS, Y EN A ENCORE
>>  Les "instants meugnons" de metronews
>>  D'autres infos insolites
>> 
Le Bon Coin : les pires annonces  
>>  La preuve que la bêtise humaine n'a pas de limite


 


 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter