McDonald’s lance une chasse au bandit au Japon contre des nuggets en or

Insolite

WANTED – La branche japonaise de McDonald’s a lancé une nouvelle campagne à buzz. Un étrange individu nommé Kaito Nuggets est en cavale. Le vainqueur, capable de le repérer dans les lieux publics du 8 au 28 juin, sera récompensé par une boite de cinq nuggets en or de 18 carats.

McDonald’s a encore frappé au Japon. Après les frites nappées de chocolat en début d’année, la chaîne de fast-foods américaine lance une nouvelle (étrange) campagne façon western au Pays du Levant. Du 8 au 28 juin, un bandit "voleur de sauce" nommé Kaito Nuggets sera en cavale dans tout le pays.

L’heureux justicier qui parviendra à le repérer se verra gratifier d’une boîte de cinq nuggets plaqués or, de 18 carats pour chaque pièce (50 grammes en tout) soit l’équivalent de plus de 1700 euros.

Où est Charlie version McNuggets

L’individu masqué et vêtu d’un très seyant costume jaune poussin pourra être repéré "dans des restaurants McDonald’s à travers le pays, lors d’une cérémonie de lancement de baseball, ou encore rendra visite à un gouverneur de préfecture [le plus haut rang par région au Japon, ndlr] pour faire une demande insolite qui divertira le public", détaille la chaîne dans un communiqué de presse .


Des indices qui aideront à repérer le voleur aux doigts Nuggets (oui, oui) seront postés sur  le compte Twitter  de McDonald’s Japon. Pour participer, les locaux devront le signaler sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag 怪盗ナゲッツ – "Kaito Nuggets" en japonais.

Cette campagne vise à booster la sortie de deux nouvelles sauces, "Creamy Cheese" et "Fruit Curry". La précédente opération, qui s’achève mardi 7 juin, offrait un cornet de frites en or au vainqueur d’un concours de photos, toujours sur Twitter .

Remonter la pente après une année catastrophique

Depuis janvier 2016, la filiale japonaise de McDonald’s multiplie les coups de communication. Après une année 2015 désastreuse au Japon (la pire en 45 ans avec des pertes de 34,7 milliards de yens enregistrées), la maison-mère américaine s’est dit prête à céder ses parts,  indiquait l’AFP .

La marque américaine bat de l’aile dans l’archipel après une série de scandales liés à l’hygiène, dont l’utilisation de viande avariée chinoise pour la confection… des nuggets.

À LIRE AUSSI
>> McDo se met aux bons œufs de poules élevées en plein air
>> ADN de rat et d’humain : ce qui se cache derrière les burgers américains
>>  Un canular pousse les employés d'un Burger King à briser les vitres du restaurant

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter