Mondial 2018, le premier après le scandale #MeToo

Mondial 2018, le premier après le scandale #MeToo

LA SURPRISE - Le harcèlement sexuel débarque au Mondial. Des supporters de foot prennent pour cibles des journalistes sportives de terrain.

Certains supporters de foot ont sans doute oublié le mouvement #MeToo en se déplaçant en Russie. Une journaliste sportive brésilienne a notamment crié sur un homme qui voulait lui faire un bisou sur la joue lors de sa présentation en direct. Elle a ensuite relayé son indignation et sa colère sur Twitter. Or, ce n'est pas la première fois, car d'autres scènes similaires se sont déjà produites durant ce Mondial. Jusqu'où peut aller ce genre de comportement ? Quelles réactions ces actes ont-ils suscité sur les réseaux sociaux ?

Ce mercredi 27 juin 2018, Benjamin Cruard, dans sa chronique "La surprise", nous parle des supporters qui s'en prennent aux journalistes sportives en Russie. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 27/06/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EN DIRECT - Covid-19 : Merkel reprend la main pour harmoniser les restrictions en Allemagne

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter