Neuf infos insolites que vous ignorez (peut-être) sur les câlins

Neuf infos insolites que vous ignorez (peut-être) sur les câlins

TENDRESSE – Ce dimanche 21 janvier, c'est la journée internationale du câlin. Pour l'occasion, voici dix informations insolites à ce sujet, de l'ouverture du bar à câlins à l'application pour enlacer des inconnus.

Aujourd'hui, dimanche 21 janvier, c'est le moment officiel de prendre votre voisin dans les bras. Depuis 1986, cette date met le câlin à l'honneur. Cette journée internationale, le "National Hug Day" de son vrai nom, est une initiative d'un certain Kevin Zaborney, qui voulait remédier à la déprime post-Fêtes.

Avant de vous jeter aux cous de ceux que vous croiserez aujourd'hui, vous pourrez toujours leur livrer quelques infos croustillantes autour du câlin. LCI a préparé le terrain :

► Des bars et des boutiques à câlins fleurissent dans le monde

À Tokyo, un bar propose de se glisser (tout habillés) dans un lit sous une couverture avec une inconnue pour un gros câlin. Le service de base, d'une durée de vingt minutes, est facturé 3000 yens (22 euros). Comptez 1000 yens supplémentaires pour la serrer trois minutes dans vos bras, et 1000 yens à nouveau pour la regarder trois minutes dans les yeux.

Dans la même veine, une Américaine a ouvert sa boutique de câlins. Pour 60 dollars (environ 77 euros), il est possible de se nicher contre elle pendant une heure. Toujours aux États-Unis, à Albuquerque, le boss du restaurant Tim's Place vous accueille quant à lui en vous prenant dans ses bras.

► Le Free Hugs a été lancé par un Australien déprimé

En 2004, l'Australien Juan Mann atterrit à Sydney après avoir vécu à Londres. À l'aéroport, personne ne se trouvait sur place pour l’accueillir, tandis que les autres passagers du terminal s'empressaient de prendre leurs proches dans leurs bras.

"J'avais un peu de carton et un marqueur. J'ai trouvé l'intersection la plus fréquentée de la ville et tenu ma pancarte où était inscrit les mots 'Free Hugs' (câlins gratuits) des deux côtés, explique-t-il sur son site internet . La première personne qui s'est arrêtée m'a tapé sur l'épaule et m'a parlé de son chien qui venait de mourir ce matin. De l'anniversaire de sa fille unique décédée dans un accident de voiture. Et m'a dit que ce dont elle avait besoin maintenant, au moment où elle se sentait la plus seule au monde, était un câlin […]. Quand nous nous sommes quittés, elle souriait."

L'année suivante, devant l'augmentation du nombre de personnes reproduisant le mouvement, les "Free Hugs" ont été interdits à Sidney. Une pétition a permis d'annuler la décision avec 10.000 signatures. L'initiative s'est ensuite propagée dans le monde en 2006, après la publication d'une vidéo d'une session "Free Hugs" (voir ci-dessous). En France, une campagne de 2007 organisée par l'INPES contre la discrimination dont sont victimes les personnes atteintes du VIH avait également repris l'idée.


► Une veste mise au point pour se faire des câlins seul

Une équipe de l'Université d'Electro communications de Tokyo a élaboré une veste qui donne l'impression d'être étreint en serrant un banal mannequin. Un effet dû à ses muscles artificiels pneumatiques.

► 7 minutes de câlins par jour suffiraient à être heureux

D'après le corps médical, il faudrait seulement sept minutes de câlins par jour pour être heureux. Plus rapide qu'une séance de sport ou qu'une discussion avec son psychologue.

► Les câlins diminueraient le risque de maladies

Selon une étude scientifique d'une université de Pittsburgh , s'enlacer permettrait de combattre les infections. L'équipe de chercheurs de l'université Carnegie Mellon a interrogé 404 adultes en bonne santé sur la fréquence de leurs câlins pendant 14 jours. Ceux qui ont indiqué en recevoir le plus avaient une meilleure résistance au rhume que les autres, et des symptômes plus faibles quand ils étaient malades.

► La Prêtresse du câlin aurait enlacé plus de 30 millions de personnes

À 61 ans, Mata Amritanandamayi est surnommée la Prêtresse du câlin. Des personnes du monde entier se pressent pour recevoir une étreinte maternelle de sa part, également appelée le Darshan . Elle s'est rendue en France en octobre dernier pour aider l’humanité souffrante grâce à ses paroles et ses câlins. En 2012, elle avait enlacé près de 30 millions de personnes à travers le monde.

► Le plus long câlin du monde a duré plus de 24 heures

Le 19 janvier 2012, quatre couples ont battu le record du monde du plus long câlin : 24 heures et 44 minutes. L'événement s'est déroulé à la gare Saint-Pancras, de Londres. Six couples avaient tenté de battre le record précédent de 24 heures et 33 minutes. Dans les deux cas, les participants bénéficiaient quand même de 5 minutes de pause toutes les heures.


► Le câlin réduirait le stress et les risques de dépression

D’après une étude de la revue Comprehensive Psychology, une accolade quotidienne de seulement dix secondes suffirait à réduire le stress, la tension artérielle, les risques de maladies cardiaques et la dépression. Pendant un câlin, notre organisme délivre des ocytocynes (hormone du plaisir), notamment grâce aux récepteurs de notre peau.

► Une application permet de serrer des inconnus dans ses bras

Spoonr vous permet de géolocaliser des inconnus en manque de tendresse. Fonctionnant sur le même principe que Tinder, l'application en question permet des échanges pleinement platoniques. Après avoir localisé un individu à proximité, vous pouvez rentrer en contact avec pour fixer un point de rendez-vous et enfin profiter de votre câlin.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

VIDÉO - Reprise du Covid-19 au Royaume-Uni : le relâchement des gestes barrière fait des ravages

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.