Non, tuer les loups ne sauve pas les moutons... au contraire !

Non, tuer les loups ne sauve pas les moutons... au contraire !

Insolite
DirectLCI
ÉTUDE – Alors que les bergers s'efforcent de tuer les loups pour protéger leur bétail, une étude démontre que décimer leur meute accentuerait en réalité le nombre d'attaque.

Des bergers d'Auvergne et de Champagne-Ardenne sont allés manifester jeudi 27 novembre à Paris pour demander "un nouveau plan loup efficace", désarmés face aux attaques répétées des loups. Ils réclament notamment plusieurs autorisations pour tuer les bêtes. Mauvaise idée selon des chercheurs américains. Tuer des loups dans le but de réduire les attaques sur le bétail pourrait en effet avoir l'effet inverse.

Pour tirer leurs conclusions, les chercheurs du Large Carnivore Conservation Lab de l'Université de l'État de Washington se sont basés sur vingt-cinq ans d'analyses sur les loups dans l'Idaho, le Montana et le Wyoming. Résultat : tuer 20 loups en un an doublerait la mortalité du bétail de l'année suivante.

La faute à l'augmentation des couples reproducteurs

Et pour cause, quand la meute perd un loup, la cohésion sociale en pâtit fortement. Si un membre d'un couple reproducteur est abattu, les progénitures sont encouragées à se reproduire plus tôt. Le nombre de couples reproducteurs augmente, en même temps que celui des attaques. La raison est simple : quand un chiot nait, les parents ne peuvent s'en éloigner trop longtemps et choisissent donc des proies de proximité, comme les moutons.

Pour autant, John Pierce, scientifique en chef au Département de Washington des poissons, de la faune et la flore tempère ces affirmations pour Nbcnews . L'étude n'est pas définitive car seules les données historiques ont été étudiées, sans mettre en place aucun test ni expérience.

QUAND Y EN A PLUS, Y EN A ENCORE
>>  Les "instants meugnons" de metronews
>>  D'autres infos insolites
>> 
Le Bon Coin : les pires annonces  
>>  La preuve que la bêtise humaine n'a pas de limite

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter