Nouvelle tuile pour United Airlines : un scorpion mord un passager durant un de ses vols

DirectLCI
AÏE - De retour de vacances au Mexique avec son épouse, un Canadien s'est fait piquer par un scorpion présent à bord d'un avion de United Airlines. Les ennuis se succèdent pour la compagnie américaine United Airlines, déjà bien embêtée (c'est un euphémisme) avec l'affaire du client éjecté pour cause de surbooking.

Les ennuis, c'est bien connu, ça vole toujours en escadrille. United Airlines apprend à ses dépens le fondement de cette citation passée à la postérité depuis qu'elle a été prononcée par Jacques Chirac. Attaquée en justice par M. Dao, ce client qui a été ejecté manu militari d'un de ses vols de la compagnie aérienne américaine pour cause de surbooking, UA est désormais au coeur d'un bad buzz dont elle se serait bien passée.  Et c'est pas fini : le site Globalcanada rapporte qu'un Canadien a vécu une désagréable expérience à bord du vol United Airlines 1418 entre Houston et et Calgary. 


Après deux semaines de vacances idylliques au Mexique, Richard et Linda Bell étaient tranquillement installés dans leurs sièges quand un scorpion est tombé dans les cheveux de monsieur. "Je regarde vers le bas et j'ai pensé, 'Ah ça ressemble à un petit homard'", confie ainsi Linda au sujet de la créature couleur miel et mesurant environ quatre centimètres de long. 


Assis à côté d'eux, un homme souligne la potentielle dangerosité du scorpion. Mais plutôt amusé par la situation, Richard le laisse tomber sur son assiette et... prend le passager clandestin dans sa main.

En vidéo

United Airlines : le passager, visage ensanglanté, tente de rester à bord

Comme une piqûre de guêpe"Richard Bell

Ce qui devait arriver arriva, et Richard voit son attitude imprudente sanctionnée d'une morsure de scorpion en bonne et dûe forme. "J'ai ressenti comme une piqûre de guêpe", confie le malheureux. A événement exceptionnel, mesures exceptionnelles, et une fois l'avion atteri à Calgary, les passagers voient les services d'urgence, les pompiers et la police embarquer dans la cabine. Sain et sauf, Richard Bell n'a "montré aucun signe de détresse" et refusé un traitement médical selon le porte-parole des services médicaux d'urgence (EMS) Adam Loria.

Tombé d'une poubelle, le scorpion s'est sans doute introduit clandestinement dans les bagages d'un passager. La créature connaîtra un sort funeste puisque un autre passager la piétinera avant de la faire disparaître via la cuvette des toilettes. "C'était la pire chose à faire parce que lorsque nous avons atterri, tout le monde voulait le voir", confiera Richard Bell, visiblement pas rancunier pour un sou. Tout le contraire de M. Dao, qui a indiqué jeudi qu'il allait porter plainte contre la compagnie après avoir été blessé durant son expulsion

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter