Œuvres d'art censurées sur Facebook, la riposte belge

DirectLCI
LES INSOLITES D'AURELIA - "La Descente de Croix", un tableau de Rubens représentant un Christ dénudé, a été censuré sur Facebook. En signe de protestation, l'office du tourisme Flamand a réalisé une vidéo tout en dérision.

Ce n'est pas nouveau que des œuvres d'art soient censurées sur Facebook. Mais les Belges ont trouvé une réponse dans l'humour, après la censure de "La Descente de Croix". Des agents en uniforme du FBI pour FaceBook Intelligence sont intervenus dans un musée à Anvers. Ils ont notamment demandé aux utilisateurs des réseaux sociaux de s'écarter des tableaux représentant du nu, pour leur bien. Si cette mise en scène a amusé les visiteurs, les censures représentent un vrai casse-tête pour les acteurs du monde culturel. Et pour cause, ils essayent de faire connaître les Maîtres Flamands, mais le fait de ne pouvoir passer par le réseau social le plus populaire du monde complique la promotion. Parmi les insolites du jour, il y a aussi les arnaques sur les animaux. Des ânes ont été peints en zèbres dans un zoo d’Égypte, et un parc de Chine a tenté de faire passer un dogue du Tibet pour un lion. Les "Vegetable Orchestra", des musiciens qui utilisent des légumes comme instruments, sont également à découvrir dans la vidéo ci-dessus.

Ce dimanche 29 juillet 2018, Aurélia Frescaline, dans sa chronique "Les insolites d'Aurélia", nous parle de la réponse belge après la censure d'un tableau de Rubens sur Facebook. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 29/07/2018 présentée par Anne-Chloé Bottet sur LCI.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale du week-end

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter