Cette femme paralysée (et enceinte) termine un semi-marathon grâce à un exosquelette

Cette femme paralysée (et enceinte) termine un semi-marathon grâce à un exosquelette
Insolite

EXPLOIT – Claire Lomas, paralysée depuis une chute à cheval en 2007, vient d’achever le semi-marathon Great North Run au Royaume-Uni en cinq jours grâce à un exosquelette qui l’aide à se déplacer. La jeune femme a annoncé qu'elle était enceinte de quatre mois sur la ligne d'arrivée.

"Une inspiration". Voilà le terme qui revient le plus souvent lorsque l’on évoque Claire Lomas. Paralysée depuis plus de dix ans, cette jeune femme de 36 ans vient d’achever le semi-marathon Great North Run au Royaume-Uni. Sur la ligne d’arrivée, cette mère d’une petite fille de cinq ans a même annoncé qu’elle était enceinte de quatre mois.

La jeune femme a perdu l’usage de ses membres, de la poitrine jusqu’aux pieds en 2007. À la suite d’une violente chute à cheval, elle s’est brisé le cou, disloqué le dos, fracturé des côtes et perforé un poumon. Mais décidée à se battre, cette sportive a cependant investi près de 43.000 livres (50.000 euros) dans un exosquelette motorisé, développé pour aider les personnes paralysées à lever leurs jambes, selon The Guardian.

"J’ai toujours aimé les challenges personnels."- Claire Lomas, interrogée par The Guardian

À raison de près de cinq kilomètres par jour et grâce à l’aide de son mari, la jeune femme a parcouru les 21 km de l’épreuve en cinq jours, avant de franchir la ligne d’arrivée à 10h du matin le 11 septembre. Sur le chemin, elle s’est arrêtée dans des écoles pour parler de sa condition aux enfants et donner une belle leçon de courage et de persévérance.

"J’ai toujours aimé les challenges personnels", a confié Claire Lomas. Et la jeune femme relève des défis pour la bonne cause. Jusqu’ici, elle a levé plus de 560.000 livres (660.000 euros) au total pour la Nicholls Spinal Injury Foundation, un institut de recherche spécialisé dans les maladies de la colonne vertébrale. "Plusieurs fois, j’ai cru que j’allais abandonner et je me suis demandé si j’allais pouvoir être là aujourd’hui", a-t-elle déclaré selon le site de l’évènement. "Je suis vraiment heureuse d’y être arrivée".

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent