Pour être sûr de conclure, il vaut mieux draguer par texto que par téléphone

Insolite

SÉDUCTION – Une étude menée par des chercheurs américains a établi que, lorsqu'on cherche à déclarer sa flamme à quelqu'un, il est plus efficace de le faire en envoyant un texto ou un email qu'en appelant directement la personne concernée. Explications.

Déclarer sa flamme à quelqu'un s'apparente toujours un peu à un saut dans le vide. Même si l'on a bien préparé le terrain, on ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre, on n'est jamais tout à fait certain que la réponse sera positive. Dans cette sorte de quitte ou double amoureux, d'aucuns auraient tendance à penser que faire sa déclaration à l'élu(e) de son cœur de vive voix donne de meilleures chances de conclure. En réalité, il semblerait plutôt que ce soit l'inverse, particulièrement chez les jeunes générations.

Plusieurs scientifiques américains ont en effet mené une étude visant à comparer l'impact émotionnel des messages romantiques écrits et oraux, étude dont les conclusions battent en brèche bon nombre de préjugés. Dans le cadre de cette expérience, réalisée sur une population de 72 personnes âgées de 18 à 34 ans, les participants ont envoyé et reçu des déclarations d'amour à la fois par email et par messages vocaux. Tout au long de l'étude, les chercheurs ont effectué des relevés psycho-physiologiques, dont l'analyse s'est révélée surprenante.

Un vocabulaire plus fort dans les messages écrits

"Nous nous attendions à ce qu'utiliser des emails pour une communication romantique soit plus frustrant que de le faire par message vocal, mais nos données ne montrent pas ça, reconnaît ainsi le professeur Alan Dennis, de l'Université de l'Indiana. Il y a plein de théories qui disent que les emails et les autres moyens écrits de communication ne fonctionnent pas très bien. Peut-être devrions-nous reconsidérer beaucoup de nos stéréotypes en la matière, qui s'avèrent erronés lorsqu'on s'intéresse de près à la façon dont les gens réagissent physiologiquement."

L'étude a en effet montré que les messages romantiques envoyés par email avaient un impact émotionnel plus important sur le récepteur que les messages vocaux, mais aussi que les messages écrits utilisaient un vocabulaire plus fort et plus réfléchi. "Lorsqu'on écrit un message romantique, explique le professeur Dennis, on a tendance, consciemment ou inconsciemment, à ajouter davantage de contenu positif, peut-être pour compenser l'incapacité du medium à retranscrire le ton de la voix."

Une question de générations

Selon les scientifiques, la possibilité, dans un message écrit, de réfléchir davantage au sens des mots et aux tournures de phrases, et de les retravailler jusqu'à obtenir un résultat satisfaisant joue également un rôle décisif. "En un mot, envoyer un email est bien plus efficace lorsque vous voulez transmettre une information qui fera réfléchir votre interlocuteur", confirme le professeur Dennis.

Au delà de ses considérations linguistiques, les chercheurs analysent aussi les résultats de leurs études à travers le prisme de l'évolution récente des modes de communication. "L'email fait partie de la conscience collective depuis les années 1990, rappelle le professeur Dennis. Si l'on se penche sur la nouvelle génération d'adolescents et de jeunes adultes, celle que nous avons étudiée, elle a grandi avec les emails et les textos. Donc c'est peut-être un médium plus naturel que nous ne le pensions au premier abord." De là à penser que les emails et textos romantiques ne sont finalement que les lointains descendants des lettres d'amour, il n'y a qu'un pas...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent