Pourquoi les hipsters se ressemblent-ils tous ?

Insolite
SCIENCE – Un neuroscientifique a tenté d'expliquer pourquoi les hipsters se ressemblent tous. Peu réactifs, ils n'auraient pas le temps de prévoir ce que l'autre va mettre en place pour se démarquer. Explications.

Bonnet-barbe-lunette. Le combo stylisé fait partie du paysage urbain depuis un bon moment. A la base, ils permettaient à certains, prétendus "hipsters", de se différencier de la masse. Alors pourquoi cette incroyable prouesse d’originalité, semble-t-il de génie, n'est désormais qu'un uniforme caricatural, multiplié jusqu'à l'overdose ? – en gros, pourquoi t'as pas l'air malin quand quatre de tes voisins de table, tous assis dans ce café brooklynien à la mode, affichent le même look que toi en prônant l'anticonformisme.

C'est scientifique, selon Jonathan Touboul, neuroscientifique mathématique du Collège de France. Son étude " l'effet hipster : quand les anticonformistes se ressemblent tous " se base sur des formules mathématiques compliquées (avec des parenthèses, des "au carré", des petits "n" et petits "t") pour mettre en exergue ce phénomène social.

Changer de tendance... en même temps

Si tous les hipsters se ressemblent en tentant de contrer le courant général, c'est à cause d'une réactivité moindre. Ils n'ont pas le temps de prévoir ce que tout le monde fera pour être "différent". Entre le moment où le hipster adopte un accessoire tendance, et celui où il réalise qu'il ne l'est plus parce que tout le monde le porte, il existe un laps de temps pendant lequel il ressemble à ses pairs... avant de se tourner vers un autre tendance, comme ceux qui voudront aussi se démarquer. Le serpent ? Qui se mord la queue ? Vraiment ?

Le scientifique explique que la seule solution pour vraiment éviter le mainstream serait de lire dans les pensées de son prochain. Fastoche. Sinon, vous pouvez toujours associer une robe de chambre avec des moufles en guise de chaussures et, cerise sur le cake, des tresses à la Sean Paul. Originalité garantie (en revanche, internement psychiatrique probable). 

QUAND Y EN A PLUS, Y EN A ENCORE
>>  Les "instants meugnons" de metronews
>> D'autres infos insolites
>>
Le Bon Coin : les pires annonces  
>> La preuve que la bêtise humaine n'a pas de limite


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter