Science : et si les mondes parallèles existaient vraiment ?

Science : et si les mondes parallèles existaient vraiment ?

Insolite
DirectLCI
RÉALITÉS – Des chercheurs ont réalisé une expérimentation sur des particules. En observant trois points sur la trajectoire de l'élément, ils ont conclu que la particule vivait des "réalités entremêlées".

Pendant que d'autres "rêvaient d'un autre monde", une équipe de physiciens a prouvé qu'il pourrait y en avoir plusieurs, en même temps. Bien sûr, les chercheurs, dont l'Américain Frank Wilczek, lauréat du prix Nobel de physique en 2004, n'ont pas joué à Stargate en traversant des portails fictifs. Pour eux, les réalités parallèles se manifesteraient à l'échelle des particules.

Pour bien comprendre, il faut savoir qu'en physique quantique – la science qui explore les phénomènes fondamentaux et de préférence microscopiques –, le monde est fait de probabilités. Cette branche de la science, pilier de la physique moderne, aime transgresser les règles classiques que nous connaissons depuis Newton.

Une trajectoire, trois versions différentes

Selon les principes quantiques donc, une particule peut interagir avec un autre élément, quelle que soit la distance qui les sépare. Il est par conséquent impossible de calculer simultanément leur vitesse et leur position. En clair : la vie des particules est un mystère.

Dans leur étude publiée en janvier sur le site de l'Université de Cornell , les chercheurs ont souhaité étudier les propriétés d'un photon, une minuscule particule. Ils ont mesuré l'onde du photon entre un point A, dans un temps et un état donné, un point B et un point final C.

À LIRE AUSSI >> La théorie de Stephen Hawking pour résoudre le paradoxe des trous noirs

En tâchant de décrire l'état de la particule sur son chemin, ils ont constaté que plusieurs scénarios superposés étaient nécessaires. "Elle se ramifie en plusieurs trajectoires incompatibles, qui se rejoignent plus tard", expliquent les chercheurs. Le photon aurait vécu plusieurs "réalités" sur sa route, pour finalement arriver à son point d'arrivée.

Une définition "mathématique"

"L'aspect le plus intéressant et le plus excitant de cette expérimentation, c'est que nous pouvons comprendre d'une façon mathématique précise de quoi nous parlons en évoquant les mondes parallèles", explique Jordan Cotler pour Science News. Si l'expérience est inédite, le principe – très controversé – n'est pas neuf.

En 1957, le physicien et mathématicien américain Hugh Everett présentait sa théorie des mondes multiples à partir de la mécanique quantique. Selon lui, l'observateur (vous, moi) ne percevrait qu'une possibilité de l'univers, et le fait d’interagir avec la réalité n'empêcherait pas les "autres" réalités d'exister. Vous pourriez donc être à l'autre bout du monde en ce moment-même. Dur à croire, mais plutôt cool.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter