Se faire tatouer avant l'heure la victoire de son équipe, une bonne idée... ou non

LES INSOLITES D'AURELIA - Cette 21ème édition de la Coupe du monde de football aura fait des ravages en matière de tatouage. On ne sait pas si c'était des paris, mais beaucoup se sont fait tatouer la victoire de la mauvaise équipe.

La Coupe du monde a laissé des traces sur la peau de bon nombre de supporters. Certains se sont fait tatouer en hommage à la victoire des Bleus. Les deux étoiles ont fait fureur chez les tatoueurs, à défaut de posséder le nouveau maillot. On a aussi remarqué le retour de Footix, la mascotte du Mondial de 1998. Pour d'autres qui n'ont pas prévu la défaite de leur équipe, ils n'ont pas attendu la finale pour se faire tatouer. Malheureusement pour eux, ils se retrouvent avec une marque indélébile. Un puma qui s'est invité à faire la sieste dans le salon d'une Américaine en Oregon et "You don't need all that meat", le clip de sensibilisation de l'ONG Greenpeace sur la surconsommation de viande sont à retrouver en images.

Ce samedi 21 juillet 2018, Aurélia Frescaline, dans sa chronique "Les insolites d'Aurélia", nous montre les marques indélébiles de supporters qui se sont fait tatouer avant l'heure. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 21/07/2018 présentée par Anne-Chloé Bottet sur LCI.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale du week-end

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter