Italie : deux chats secourus dans les décombres 16 jours après le séisme

Italie : deux chats secourus dans les décombres 16 jours après le séisme

SECOURS - Plus de deux semaines après le tremblement de terre qui a frappé le centre de l'Italie, deux chats ont pu être retrouvés sous les débris grâce à leurs miaulements.

Pietro et Giorgiana ont finalement la vie sauve. Les deux chats ont été retrouvés dans les décombres du séisme qui a fait 295 morts en Italie le 24 août dernier. 

16 jours après le drame, ils ont été découverts dans la zone sinistrée. A Amatrice, dans le centre du pays, ce sont les miaulements de Pietro qui ont alerté ses maîtres venus récupérer des affaires sur place. Le chat a donc été pris en charge par des vétérinaires. Il était dans un état critique et très déshydraté.

VIDEO. Un chat sauvé après 16 jours passés dans les ruines d'Amatrice

En vidéo

Séisme en Italie : un chat sauvé après 16 jours passés dans les ruines

Les propriétaires décédés dans le séisme

Pour sa part, Giorgiana a été secourue sous une maison d'Illica, quelques kilomètres plus au sud. Les deux propriétaires du lieu sont décédés lors du drame. Mais leurs filles avaient demandé à une association de bénévoles de retrouver les trois chattes de leurs parents.

Après les avoir appelées en brandissant de la nourriture, un miaulement a été perçu sour les débris. Giorgiana a ainsi pu être extraite. Et malgré la déshydration, il serait tout de même plutôt vivace. Pas de nouvelles toutefois des deux autres félins. 

"Un nouveau sauvetage exceptionnel", ont déclaré les pompiers sur Twitter en publiant la vidéo.

VIDEO. Une chatte secourue des décombres deux semaines après le séisme en Italie

En vidéo

Une chatte secourue des décombres deux semaines après le séisme en Italie

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La Chine reconnaît que le variant Omicron va compliquer l'organisation des JO d'hiver à Pékin

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Covid-19 : "Il est légitime de prendre des précautions" face au variant Omicron, explique le Pr Alain Fischer sur LCI

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.