Sexisme ordinaire : une association féministe fait la guerre à des cartes postales

Sexisme ordinaire : une association féministe fait la guerre à des cartes postales

LES CLICS - Coup de com réussi pour une association féministe qui voulait faire passer un message. Offusqué par des cartes postales, le mouvement crie "Stop au sexisme ordinaire".

Vous en avez peut-être déjà reçu, mais des cartes postales estivales ont offensé les féministes. Et pour cause, on peut y voir des femmes dénudées. Dans son communiqué diffusé le 1er août 2018, l'association Femmes Solidaires a estimé que ces cartes "concourent à la culture du viol et participe à banaliser la violence faite aux femmes". Le collectif veut donc faire interdire leur impression. L'année 2015, le marché de la carte postale représentait 400 millions d'euros dans le pays, dont 100 millions d'euros pour celles dites touristiques. Alors, ces cartes postales "sexistes" sont-elles réellement anecdotiques comme se le défendent les éditeurs ?

Ce samedi 4 août 2018, Christopher Quarez, dans sa chronique "Les clics", nous parle d'une association féministe qui entre en guerre contre des cartes postales. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 04/08/2018 présentée par Justine Corbillon sur LCI.

Toute l'info sur

Les Matins LCI - Week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : Éric Zemmour blessé au poignet après avoir été chahuté en début de meeting

EN DIRECT - Covid-19 : vers de nouvelles mesures ? Emmanuel Macron préside un Conseil de défense à l'Élysée

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.