Singapour : pas d'école pour cause de pollution

Singapour : pas d'école pour cause de pollution

ÉCOLOGIE – Le gouvernement à Singapour a fermé les établissements scolaires pour la journée du vendredi 25 septembre à cause du nuage nocif de pollution qui plane sur le pays.

Il y a deux semaines déjà, les organisateurs du Grand Prix de Formule1 s'inquiétaient du smog géant suspendu au-dessus de Singapour, où s'est déroulé l'événement. Vendredi 25 septembre, le gouvernement national a annoncé la fermeture des écoles devant l'ampleur de la situation.

Enfants et adolescents de 7 à 17 ans sont ainsi invités à rester à la maison aujourd'hui, l'indice de la qualité de l'air ( IQA ) indiquant un taux de pollution dangereux pour la santé. Jeudi soir, il se situait à plus de 300, l'air étant considéré comme mauvais à partir de 150. Des masques ont été distribués à la population et plusieurs bibliothèques ont ouvert leurs portes une heure plus tôt ce matin pour offrir un abri contre la brume.

Incendies de forêts responsables

Singapour lutte contre la pollution de l'air depuis plusieurs semaines, transportée par les vents depuis l'Indonésie. Les tourbières tropicales y sont brûlées illégalement pour préparer le sol à la culture de l'huile de palme. La fumée de ces incendies de forêts représente 40% des émissions de gaz à effet de serre du pays et le place comme le troisième émetteur mondial.

Le nuage de fumée particulièrement nocif a empiré à Singapour à cause d'une tempête tropicale à l'est des Philippines, qui a changé la direction du vent, d'après le ministre de l'environnement Vivian Balakrishnan, entendu lors d'une conférence de presse jeudi.

Pas d'espoir d'amélioration

Quant à la source du problème, l'Indonésie a récemment multiplié les arrestations de producteurs, révèle le Straits Times . 4800 pompiers ont été déployés pour lutter contre les feux, difficiles à maîtriser à cause de l'aridité du sol. Une situation qui ne devrait pas s'arranger compte tenu du phénomène climatique El Niño.

Les effets sanitaires restent encore aussi flous que l'épaisseur du smog : "Peu de personnes ont enquêté sur le sujet, malgré l’importance du phénomène", explique Mikinori Kuwata, chimiste de l’Université de technologie, à Singapour, cité par Sept.info . Le dernier pic record de l'île remonte à 2013, avec un IQA à 371.


À LIRE AUSSI
>> La pollution de l'air coûte 1 à 2 milliards d'euros à la France

>> La pollution rend les allergènes plus puissants
>> Une carte illustre la répartition des animaux dans le monde si l'homme n'avait jamais existé

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : Éric Zemmour blessé au poignet après avoir été chahuté en début de meeting

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron confirmées en France

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.