Son patient avait une dent qui poussait dans son nez

Son patient avait une dent qui poussait dans son nez

Medecine - Un médecin saoudien a découvert sur un de ses patients qui saignait régulèrement du nez une dent, nichée dans le fond de ses narines. Un cas peu banal.

Le corps emprunte parfois de curieux détours qui viennent bousculer l’éternel schème de l’anatomie humaine. Ainsi de ce patient saoudien, qui a dû être opéré après que son médecin a découvert une dent qui poussait dans son nez, selon l’American Journal of Case Reports , une revue médicale.

Le jeune homme de 22 ans se plaignait de saignements réguliers depuis 3 ans. Pas étonnant, puisqu’une sorte de prémolaire d’un centimètre de long lui poussait dans les fosses nasales.

Facteur génétique

Le patient avait pourtant toutes ses dents. Plus une, donc ! Opéré dans un hôpital de Dhahran, à l’Est du pays, il s’est vite rétabli.De tels cas son très rares, selon LiveScience , en revanche un pourcentage non négligeable de la population - entre 0,15 et 4% selon les études - possède plus de 32 dents.

Les causes sont encore mal expliquées : il existe un facteur génétique, mais certaines anciennes infections, ou un traumatisme, peuvent être impliqués.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Mise au point du Dr Kierzek à propos de la déclaration du PDG de Pfizer sur la nécessité de recevoir une troisième dose de vaccination

Lire et commenter