Tombée d’un bateau, une touriste survit après 38 heures seule dans la mer

Insolite

EXPLOIT – Aux larges des côtes chinoises sur un bateau de croisière, une touriste est passée par-dessus bord, à près de 20 mètres de hauteur. Seule dans la mer, la jeune femme a nagé pendant 38 heures avant d’être secourue par un navire de pêche.

Les vacances de Fan ont littéralement basculé dans la soirée du 10 août. Cette femme de 31 ans, originaire de Shanghai, passait cinq jours sur un bateau de croisière entre la Chine, la Corée du Sud et le Japon avec sa famille, lorsqu’elle a est passée par-dessus bord. La jeune femme a lutté pour survivre pendant 38 heures dans la mer de Chine, avant de croiser la route d’un bateau de pêche le 12 août vers midi.

Le soir de la chute, Fan était sur le quatrième pont du bateau, lorsqu’elle s’est penchée par-dessus la balustrade, selon le journal local The Paper . Sa chute, de près de 20 mètres, équivaut au septième étage d’un immeuble. Lorsque ses parents ont découvert, quelques heures plus tard, que leur fille avait disparu, l’équipage a fouillé le navire de fond en comble – en vain.


Près de deux jours dans l’eau de mer

Fan a tout d'abord tenté d'appeler au secours. Nageuse expérimentée grâce à une formation universitaire, elle s’éloignait des grands navires pour éviter leurs sillages lorsqu'ils croisaient sa dérive. Epuisée, sans eau douce ni nourriture, la jeune femme a fini par se laisser porter par les flots en faisant la planche pour éviter la noyade.

Au petit matin, elle a finalement repéré un bateau de pêche qu’elle a rejoint à la nage. Fan a pu regagner le rivage le 13 août au matin. Conduite dans un hôpital, elle se porte bien hormis quelques cloques sur ses bras causées par des méduses. Toujours en état de choc, la jeune femme a été saluée pour son courage et "une très forte volonté", selon les parents de la rescapée.

À LIRE AUSSI
>>  Des ambulanciers secourent un écureuil coincé dans un gobelet
>> Bloqué 72 heures, un spéléologue finalement évacué dans les Pyrénées
>>  Proche d'être enseveli par le sable, il est secouru in extremis grâce à une chaîne humaine

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter