Un club de barbus suédois confondu avec une réunion de Daech !

Insolite
MÉPRISE - Deux policiers ont fait irruption en plein milieu d'une réunion de barbus, pensant qu'il s'agissait là d'un rassemblement de djihadistes. Un malentendu heureusement bien vite dissipé.

Il paraît que l'habit ne fait pas le moine. Il faudra désormais s'habituer au fait que que la barbe ne fait pas le djihadiste. C'est ce que doivent penser deux policiers suédois, alertés samedi après-midi par un automobiliste de la présence de membres de l'Etat Islamique devant les ruines du château de Brahehus, un site touristique du sud du pays. Sauf qu'arrivés sur place, ce ne sont pas de sanguinaires islamistes qui leur faisaient face, bien au contraire même.

L'exact opposé de Daech

Ce rassemblement était en effet organisé par les Bearded Villains, une association qui "milite contre les injustices, l’homophobie, le racisme et l’oppression", rapporte Le Parisien . Des thèmes qui sont donc bien opposés à ceux de l'organisation terroriste. Pour la défense de l'automobiliste à l'origine de la méprise, les Bearded Villains arborent un drapeau noir avec caractères blancs, assez semblable à celui de Daech, ce que reconnait facilement Andreas Fransson, un membre du club présent ce jour-là. Lorsqu'ils se sont rendus compte de leur erreur, les deux policiers ont d'ailleurs "ri de bon cœur" et sont repartis "avec le sourire aux lèvres", relate Andreas Fransson.

Les Bearded Villains ont été créés aux Etats-Unis et sont implantés dans de nombreux pays à travers la planète, revendiquant l'amour de leur pilosité faciale via des slogans tels que "ma barbe n’est pas une mode, c’est un style de vie". Et il suffit d'observer leur page Instagram pour se rendre compte que leurs thèmes de prédilection sont définitivement le contraire de la philosophie de l'Etat Islamique...

À LIRE AUSSI
>>
Les policiers peuvent désormais porter la barbe
>>
Les photos des plus belles barbes du monde

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter