Un terrifiant poulet dinosaure à plumes découvert

Un terrifiant poulet dinosaure à plumes découvert

DirectLCI
ARCHÉOLOGIE- Aux Etats-Unis, des paléontologues de Pittsburgh sont parvenus à reconstituer le squelette d’un dinosaure inédit, surnommé le ”poulet de l’enfer”. Un animal qui devait peser près de 300 kilos.

Ce dinosaure avait un truc en plus. Un truc en plumes. Selon des paléontologues américains, il y a 66 millions d’années, vivait en Amérique du Nord un grand dinosaure ressemblant à un gallinacé terrifiant. D’une hauteur de 1,5 m aux hanches et d’une longueur totale de 3,5 m, il devait peser entre 200 et 300 kg.

Les scientifiques, qui se sont basés sur la découverte de trois squelettes de cette bête pour en déduire sa morphologie, estiment que l’animal devait posséder un cou allongé, un bec mais pas de dents (comme les poules… Jusqu’à présent) ainsi qu’une crête ronde sur le haut de la tête, à l’instar du casoar (oiseau australien assez proche de l’autruche). Quand à ses pattes, elles devaient être longues et fines et se terminaient par de puissantes griffes. Enfin, ce terrifiant animal possédait une queue assez courte mais épaisse.

Des fossiles découverts dans les années 90

Surnommé le ”poulet de l’enfer”, cet animal - qui répond au nom scientifique de Caenagnathidae - appartient à la famille des dinosaures oviraptorosaures et porte le nom officiel de ”Anzu Wyliei”. Anzu pour sa ressemblance avec une divinité sumérienne démoniaque, une sorte d’aigle à tête de lion. Et Wyliei parce que c’est le nom du petit-fils d’un administrateur du musée Carnegie, le musée d’histoire naturelle de Pittsburgh (Pennsylvanie).

Le travail des scientifiques pour définir la morphologie de ce nouveau dinosaure remonte à la fin des années 90. A cette époque, trois squelettes ont été découverts dans le Dakota du Nord et le Dakota du Sud (nord des Etats-Unis). Depuis, les paléontologues ont analysé chaque élément du fossile pour tenter de déterminer comment il s’articulait avec les autres. Ils sont finalement parvenus à recréer un squelette, une découverte qu’ils ont publié dans la revue américaine PLOS ONE et rendu public mercredi 19 mars.

”Anzu est de très loin le Caenagnathidae le mieux préservé jamais découvert. Après presque un siècle de recherches, nous avons finalement trouvé des fossiles qui montrent à quoi ressemblaient ces créatures de la tête au pied”, a expliqué Matthew Lamanna, paléontologue au musée Carnegie. Une sorte de raptor géant avec une tête de poulet, probablement doté de plumes. Reste à savoir s’il fera une apparition dans le prochain Jurassic Park.

Plus d'articles

Sur le même sujet