Une Chinoise interdite d'embarquement après avoir bu une bouteille de cognac à 167 euros d'une traite

Une Chinoise interdite d'embarquement après avoir bu une bouteille de cognac à 167 euros d'une traite

DirectLCI
INSOLITE – Ivre morte, une Chinoise a manqué son vol intérieur à l’aéroport de Pékin. Elle avait bu sa prestigieuse bouteille de cognac, refusée à l'embarquement.

L'alcool est à consommer avec modération. Une Chinoise en a fait les frais vendredi 21 août à l'aéroport de Pékin après avoir bu dans l'urgence une bouteille d'alcool d'excellence.

Le breuvage en question, un Cognac prestige Remy Martin XO ramenée des États-Unis, a été refusé à l'embarquement de son vol de correspondance vers Wenzhou. Il contenait 700 ml de liquide, sept fois plus que la norme. Le produit coûtant 190 dollars (près de 167 euros), la passagère a choisi une alternative radicale pour ne pas l'abandonner sur place sans en avoir bu une goutte : siffler l'intégralité de la bouteille à 40 degrés.

Cris et roulades au sol

Les effets de l'alcool ne se sont pas fait attendre. Loin d'afficher un faible hoquet ou une certaine rougeur, la jeune femme s'est carrément roulée au sol en criant, rapporte South China Morning Post . "Elle était tellement ivre... elle ne pouvait même pas se tenir debout, a précisé un agent au journal local Beijing Times. Nous l'avons emmenée dans une chambre dans un fauteuil roulant pour qu'elle puisse se reposer."

Les autorités sur place n'ont évidemment pas laisser l'ivrogne monter dans l'avion. Sa famille est venue la chercher neuf heures plus tard, une bouteille en moins, une gueule de bois en plus.

À LIRE AUSSI >> Chine : il vole 1000 oeufs pour sa consommation personnelle

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter