Une indienne défigurée à l'acide en larmes à l'annonce de sa participation à la fashion week

DirectLCI
MODE - Défigurée à l'acide par son beau-frère, Reshma Qureshi est la vedette de cette première journée de la Fashion Week new-yorkaise. Elle a été choisie par un collectif de créateurs italiens connu pour ouvrir son défilé.

Après avoir connu l'enfer en Inde, Reshma Qureshi va connaître la folie des podiums à New York. Cette jeune indienne de 19 ans défigurée à l'acide va être la reine de la première journée de la Fashion Week new-yorkaise.


En 2014, Reshma a été été aspergée d'acide par son beau-frère, qui voulait s'en prendre à sa soeur, "coupable", selon lui, de l'avoir quitté. Depuis ce terrible drame, sa famille tente d'aider la jeune femme à se reconstruire. C'est grâce à sa soeur par exemple qu'elle a été invitée à la Fashion Week. 

Un collectif de créateurs italiens FTL Moda, plus connu pour ses choix de mannequins que pour ses vêtements, a contacté la soeur de Reshma pour lui proposer de participer à leur défilé. Une proposition que Reshma a accepté avec beaucoup d'enthousiasme. "Je suis très heureuse et très fière de participer à ce défilé", a-t-elle confié lorsqu'elle a pris la nouvelle.

Des Fashion Week de plus en plus militante

Il y a un an déjà, le collectif FTL Moda avait fait parlé de lui en invitant à défiler une jeune trisomique australienne Madeline Stuart ainsi qu'une vendeuse de voitures du  New Jersey née sans avant-bras.


Cette année, le militantisme est de nouveau présent. La Fashion Week new-yorkaise s'est ouverte avec le défilé du créateur Johny Dar. Le créateur américain a présenté une collection de 100 jeans, baptisée "Jeans for Refugees" (Des Jeans pour les réfugiés), donnés et décorés chacun par une célébrité. Le produit de la vente de cette collection ira au Comité International de Secours (IRC).

VIDEO. Une jeune femme trisomique défile à New York

En vidéo

Une jeune femme trisomique défile à New York

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter