Le Petit Prince à lire désormais dans la langue de... Star Wars

Le Petit Prince à lire désormais dans la langue de... Star Wars
Insolite

JE SUIS TON PÈRE – Le célèbre classique signé Antoine de Saint-Exupéry a été transcrit en Aurebesh, l’alphabet né de la saga Star Wars. LCI a discuté avec l’éditeur de cette drôle d'idée.

Fans de Star Wars, réjouissez-vous. À quelques semaines de la sortie du spin-off Rogue One : A Star Wars Story, un classique de la littérature – terrienne, cela va sans dire – a été transcrit en Aurebesh, l’alphabet issu de la célèbre saga créée par Georges Lucas. L’heureux élu : Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, disponible pour 16 euros dans cette nouvelle version galactique.

C’est aux éditions allemandes Tintenfass, à l’origine de 66 traductions du Petit Prince, que nous devons cet ouvrage original paru en août. Sur une idée du collectionneur breton Jean-Michel Guivarc'h, qui possède à lui seul 275 éditions du chef d’œuvre, les éditeurs de ce drôle de Petit Prince ont utilisé une version anglaise du livre et l’on transcrite en Aurebesh. 

"L’Aurebesh n’est pas une langue mais un alphabet. Cette édition est donc plutôt une translittération."- Walter Sauer, responsable des éditions Tintenfas

"Cette édition n’est pas une traduction", prévient Walter Sauer, directeur de la maison Tintenfass. "L’Aurebesh n’est pas une langue mais un alphabet. Cette édition est donc plutôt une translittération. […] Nous avons simplement utilisé une police de caractère en Aurebesh".

Par exemple, voici la transcription de la phrase "Dessine-moi un mouton" en Aurebesh :

Dans la mythologie Star Wars, cet alphabet né "il y a bien longtemps" sert en effet à transcrire la langue dite Basic, "de loin le langage le plus courant de Star Wars, parlé par des milliards de gens sur une très grande majorité de systèmes de la galaxie", explique le site Star Wars Wikia, dédié à l'univers fourni de la Force. De même que l'alphabet cyrillique transcrit le russe ou l'ukrainien, l'Aurebesh traduirait la langue Basic à travers les étoiles.

Des traductions pour protéger les dialectes menacés

Même si ces 300 exemplaires du Petit Prince publié en Aurebesh ont de quoi faire sourire, la question de la traduction des œuvres littéraires est un combat bien réel. "Le Petit Prince est en lui-même une œuvre majeur dans le monde de la littérature et mérite d’avoir le plus de traductions possibles", insiste Walter Sauer. 

"Jusqu’ici, il existe plus de 300 traductions dans des langues et dialectes, dont beaucoup sont des langues menacées d’extinction", explique-t-il. Malgré tout, l’éditeur "ne pense pas que cette version du Petit Prince en Aurebesh entrera dans la littérature moderne". Il fera sans doute les délices des fans de Jedi et autres aviateurs-explorateurs.

ISBN : 978-3-946190-41-7

Edition Tintenfass

Neckarsteinacher Str. 7, 69239 Neckarsteinach, Allemagne

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent