Chine : une vidéo d'un "poulet zombie" sème le trouble sur Internet

Insolite

Toute L'info sur

À la loupe

INSOLITE - Une vidéo montrant du poulet cru sauter de son assiette dans un restaurant affole la toile. D'où vient ce clip ? Et a-t-on vraiment affaire à un poulet zombie ? A La Loupe a tenté d'en savoir plus.

Peut-être avez-vous déjà entendu parler d'un "poulet zombie" ou vu passer le hashtag #chickenzombie. Si ce n'est pas le cas, cela ne saurait tarder ! A l'origine de ce phénomène sur le web, une vidéo virale tournée dans un restaurant asiatique. On y découvre un morceau de poulet cru dans une assiette, qui s'agite, s'extirpe du plat et finit par tomber par terre. 


Aux Etats-Unis, la vidéo postée sur le réseau social Facebook par Rie Phillips le 10 juillet dernier enregistre 20 millions de vues et 73.000 partages. La jeune femme, se présentant comme une habitante de Miami, avoue être submergée de messages depuis, mais explique qu'elle n'est pas à l'origine de ce film et assure : "Je ne mange même pas de cuisine chinoise ou japonaise".

La vidéo vient en réalité de Chine. Si nous ne pouvons confirmer avec certitude qu'il s'agit de la première occurrence sur Internet, nous la retrouvons dès le 12 juin sur le réseau social chinois Weibo, puis trois jours plus tard sur la page Facebook de 笑一笑没烦恼, une communauté partageant des vidéos humoristiques. Au pays du Milieu cependant, il n'est pas question de poulet mais de grenouille. "Chef, ta grenouille va bien", commente ainsi 笑一笑没烦恼. Le site hongkongais HK01, qui est l'un des premiers médias à avoir relayé cette étrange vidéo le 17 juin, évoque lui aussi une grenouille.

D'après les experts, l'éventualité qu'il s'agisse d'un poulet est d'ailleurs hautement improbable. Selon le directeur de la communication du zoo de Miami, on peut effectivement observer des mouvements convulsifs sur un poulet même après qu'il a été tué en raison des terminaisons nerveuses toujours actives - cela est même vrai chez les humains ! - mais il faudrait pour cela que la carcasse ait été déposée sur la table juste après l'abattage, explique Ron Magill à ABC


"Ce qu'ils montrent est trop extrême", abonde Dr Amit Morey, maître de conférences en sciences avicoles à l'université d'Auburn, dans les colonnes de USA Today. "Pour qu'un poulet tressaille de la sorte, il faut le tuer, le désosser et l'apporter sur la table immédiatement." Et même si cette option était envisagée, Ron Magill émet des doutes : "Ce mouvement précis semble poussé à l'extrême donc j'ai des doutes sur le fait que ce soit authentique et non trafiqué et mis en scène."


L'hypothèse d'une grenouille serait donc plus probable. Snopes rapporte qu'une créature décédée et dont les muscles sont encore frais possède toujours des neurones en état de marche. En présence d'ion sodium, ces neurones réagissent et les muscles de l'animal se rétractent. La bête semble alors en mouvement, comme si elle était revenue des morts. Or on retrouve ce composé chimique dans le sel ou encore la sauce soja.


Pour preuve, on retrouve différentes expériences publiées sur Youtube. Dans la vidéo ci-dessous intitulée "Dancing Zombie Squid Explained" (l'explication du calamar zombie, en français), on observe le molusque s'agiter dès qu'on lui verse de la sauce soja. Il en est de même avec des cuisses de grenouilles désossées lorsque l'on verse du sel autrement dit du chlorure de sodium (à 1'25). L'auteur en livre l'explication scientifique. Si le cerveau n'est plus fonctionnel, les tissus vont toujours répondre aux stimuli.

En 2012, une vidéo avait choqué de nombreux internautes en présentant un sashimi de grenouille vivante. En réalité, la grenouille n'était pas vivante mais fraîchement tuée. Le mouvement observé s'explique là encore par les ions de sodium, si l'on ne voit pas de sel ou autre ingrédient versé, il est clair que la vidéo a été coupée entre cette scène et la précédente (à 00'34). En résumé, astucieux montage ou réalité, les deux restent possibles.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter