VIDÉO – Cette pub Ikea sert de test de grossesse et offre une belle promo

DirectLCI
WTF – Le géant suédois de l’ameublement a créé une publicité qui, en urinant dessus, peut servir de test de grossesse. Un concept improbable qui permet aux femmes enceintes d’obtenir une réduction sur un lit pour enfant.

Un coup de projecteur aussi imparable qu’improbable. En Suède, Ikea vient de mettre au point une publicité qui, après avoir uriné dessus, permet de dire à une femme si elle est enceinte ou non. Ce test de grossesse pour le moins singulier a été diffusé pour la première fois dans le magazine suédoise Amelia. "Uriner sur cette pub pourrait changer votre vie", promet le géant de l’ameublement, qui a fait appel à des ingénieurs pour élaborer son concept, sûr à 100% selon lui. 


"Il est totalement fiable", assure le directeur marketing d’Ikea Suède, Patrik Nygren-Bonnier, au micro de la radio scandinave P4. "Nous n’aurions pas pu le faire si ça n’avait pas été le cas. Ce n’est pas quelque chose avec quoi on peut s’amuser." L’homme n’est pas peu fier de sa trouvaille. "Je crois bien que nous sommes les premiers dans le monde à faire une pub qui serve de test de grossesse", s’extasie-t-il, face à des journalistes dubitatifs. Il faut dire que l'idée n'allait pas forcément de soi. 

"Deux façons de faire"

Comment doit-on s'en servir ? Faut-il uriner sur le magazine ? Que se passe-t-il ensuite ? Les questions fusent. "Il y a deux façons de faire, s’amuse Patrik Nygren-Bonnier. Soit en faisant directement pipi dessus, soit, ce qui paraît plus intelligent, en prenant un échantillon et en le déposant à l’endroit prévu." Une petite fenêtre sur la page en question sert de réceptacle. Quelques gouttes d’urine puis cinq minutes de patience suffisent. 

Le test est négatif : rien ne se passe. Il est positif : la "magie" opère. "Le prix de notre lit à barreaux chute et la réduction s’affiche", explique le directeur marketing, qui n'oublie pas l'aspect mercantile de l'affaire. De 995 couronnes (100 euros) le produit passe à 495 couronnes (50 euros) : soit un imbattable rabais de 50%. De quoi pousser les futurs parents à l'achat. Si tel était le cas, le coup de projecteur aura alors été aussi imparable qu'improbable. 

Plus d'articles

Sur le même sujet