VIDÉO - Avec un masque ou en visioconférence sur Zoom, ils se disent oui malgré la pandémie !

VIDÉO - Avec un masque ou en visioconférence sur Zoom, ils se disent oui malgré la pandémie !
Insolite

JUST MARRIED - Aux Etats-Unis, les couples rivalisent d'ingéniosité pour pouvoir continuer à se passer la bague au doigt. Un système totalement légal qu'appuient les autorités de Californie et de l'Etat de New York.

Des mois que la date était cochée dans le calendrier. Des semaines qu'ils s'attelaient aux derniers préparatifs. Jusqu'à que la pandémie de Covid-19 contraigne la population mondiale à se confiner pour limiter la propagation du virus. Des millions de couples à travers le globe ont vu leur projet de mariage avorté, sans d'autres solutions que de reporter l'événement à une date ultérieure pour être certains de pouvoir faire la fête en famille.

Mais aux Etats-Unis, certains ont fait le choix de ne pas attendre. A Anaheim, près de Los Angeles, c'est un parking qui a été transformé en annexe de la mairie. Les tourtereaux défilent devant des cabanes en bois dans lesquelles sont installés les officiants. Ces derniers, protégés par une vitre, président la cérémonie avec un talkie-walkie. Une alternative qui a séduit Tracy et Chad Robbins, qui devaient se dire oui à Hawaï dimanche 19 avril. "Tout a été annulé donc lundi nous avons téléphoné et on nous a donné ce rendez-vous", explique à l'AFP la jeune mariée qui n'a pas quitté son masque rose. Même pour embrasser son époux.

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCoronavirus : en France, l'épidémie est-elle en train de se terminer ?

D'autres ont usé de la puissance des outils numériques pour se dire oui devant leurs proches. Sur Instagram, les publications se multiplient autour des ces "Zoom weddings" - mariages célébrés sur l'application de visioconférence Zoom. De quoi pousser les wedding planners et les autorités à s'adapter à la période et à la distanciation sociale. Andrew Cuomo, le gouverneur de l'Etat de New York, a annoncé samedi 18 avril que ces cérémonies virtuelles seraient désormais conduites en toute légalité par les autorités.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent