VIDÉO - Des Anglais montent sur le métro parisien au mépris de tout danger

VIDÉO - Des Anglais montent sur le métro parisien au mépris de tout danger

DANGER – Une vidéo filmée par un blogueur et explorateur urbain montre une bande de jeunes Anglais s’essayer au "tram surfing", sur le métro aérien parisien. Une pratique à risque dénoncée par la RATP.

C‘est un phénomène marginal qui s’est développé sur les réseaux sociaux depuis quelques années déjà, le "tram surfing". La pratique est aussi simple que dangereuse : elle consiste à s’accrocher à un tramway en marche et se laisser emporter jusqu’à la station suivante. Une pratique illégale.

Le phénomène, répandu par les réseaux sociaux, touche de plus en plus de villes françaises. Plusieurs accidents graves ont été déplorés ces derniers mois. À Lyon, un lycéen de 15 ans est entre la vie et la mort depuis quinze jours. Il a violemment heurté le sol alors qu’il était accroché à l’arrière d’un tramway.

Une pratique venue de Russie

Destiné d’abord à resquiller, le "tram surfing" s’est développé en Russie où les pratiquants se lançaient des défis en se filmant puis en publiant leurs exploits sur les réseaux sociaux. La "mode" s’est ensuite exportée en Allemagne puis au Royaume-Uni avant de se répandre en France. 

En 2013 déjà, un homme est décédé à Paris. Il était monté sur le toit d’une rame de métro de la ligne 6 avant de percuter de plein fouet un tunnel situé près de la station Edgar-Quinet.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

    Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

    Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

    EN DIRECT - Covid-19 : la pression se maintient dans les hôpitaux

    Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.