VIDÉO - Jour J pour l'"homme volant" Franky Zapata, qui s'apprête à traverser la Manche

Insolite

FLYMAN - Le pilote français, Franky Zapata, se lance dans un nouveau challenge : traverser jeudi 25 juillet la Manche avec son Flyboard. Un défi de taille pour celui qui est animé par "la passion de voler."

Jour J pour Zapata. Douze jours seulement après sa démonstration lors du défilé du 14-Juillet, le revoilà dans les airs pour un nouvel exploit : traverser la Manche avec son Flyboard, une invention de son cru lui permettant de planer dans les airs grâce à des turboréacteurs.

Bonne nouvelle pour commencer : la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a annoncé mardi 23 juillet avoir levé l'avis défavorable qu'elle avait émis à ce projet. Il aura ainsi la possibilité de voler à 15-20 mètres au-dessus du sol. Un challenge trop dangereux ? Un pilote trop fou ? "Non, c'est tout le contraire !" répond l'inventeur, qui tenait une conférence de presse quelques heures avant la traversée. 

En vidéo

REGARDEZ - 14-Juillet : La performance de "l'homme volant" Francky Zapata comme si vous y étiez !

Le pilote décollera jeudi de la plage de Sangatte (Pas-de-Calais) pour rejoindre Douvres, en Angleterre, a indiqué son entourage, sans dévoiler sa destination exacte. Pour cette traversée de la Manche il n'aura d'autre choix que de se ravitailler en route. Il se posera sur un bateau vers la mi-parcours, soit 18 km. "Je vais me poser sur un bateau en plein milieu de la Manche, changer mon sac où se trouve le carburant et repartir tout de suite", a détaillé Franky Zapata. 

Voir aussi

"Marcher dans les pas des pionniers de l'aviation"

Le 25 juillet est une date qui est loin d'avoir été prise au hasard. Il y a 110 ans, jour pour jour, le pilote Louis Blériot était le premier homme à traverser la Manche en avion. "Ce qui me rend le plus fier, c'est de marcher dans les pas des pionniers de l'aviation", a expliqué Franky Zapata.

Krystel Zapata, son épouse, nous avait dévoilé les derniers préparatifs avant l'envol. Au programme ce mercredi à 15h30 "un long briefing d'une heure et demie avec le dispositif de sécurité. Il y aura un hélico de l'armée qui nous suivra." A suivi un shooting photo du pilote à côté de l'avion de Louis Blériot puis un dernier briefing avec l'équipe de production qui le suit pour le tournage d'un documentaire. "Ensuite c'est manger puis dodo!", plaisantait son épouse. 

L'heure à laquelle Franky Zapata partira n'est pas encore déterminée, "dans la matinée", nous confie Krystel Zapata, "tout dépendra de la météo". Le vol quant à lui devrait durer une bonne vingtaine de minutes en tout, ravitaillement compris. 

S'il aura 36 km à parcourir avec une vitesse moyenne de 140km/h sur sa plateforme, Franky Zapata sait que la météo pourrait lui jouer des tours : "Plus le vent est de travers et turbulent, plus ça me demande de la concentration." Le pilote restait toutefois concentré sur le défi de jeudi : "Je pense que je vais passer une nuit un petit peu compliquée", confiait-il.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter