VIDÉO - Hadaka matsuri, le festival où 10.000 hommes (presque) nus se battent pour un bâton porte-bonheur

DirectLCI
ÉTRANGE TRADITION - Tout se joue en quelques secondes. Comme chaque mois de février, des milliers d'hommes simplement vêtus d'un string se sont pressés pour participer au festival Hadaka Matsuri, au Japon. Le but : attraper au vol un bâton de bois porte-bonheur.

Ils sont dix mille. Ils sont nus, ou presque. Seulement vêtus de chaussettes et d'un string de tissu, style sumo, des nuées d'hommes ont participé ce week-end au traditionnel festival d'Hadaka matsuri, à Okayama, au Japon. Massés les uns contre les autres dans le temple de Saidaiji, ils n'attendaient qu'une chose.... Un morceau de bois.


Les épreuves ont débuté samedi par un bain glacial, afin de se purifier le corps et de se préparer à une rude bataille. Celle du Shingi. Ces petits bâtons de bois, mesurant vingt centimètres de long, sont considérés comme des porte-bonheur. Lancés par des moines bouddhistes, ces talismans sont convoités par chacun des participants au festival. L’attente dure en général plus d’une heure. Grelottant de froid, jouant des coudes pour se faire la meilleure place, les hommes nus forment une véritable mêlée dans l’attente du lancer. Les moines les aspergent tout d’abord d’eau bénite, avant d’éteindre la lumière. C’est à ce moment-là que tout se joue. Les bâtons pleuvent et ceux qui parviennent à s’en emparer ont intérêt à user de la force s’ils veulent conserver leur trésor. Ceux-ci sont la promesse d’une vie prospère.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter