VIDÉO - Quand François Ruffin reprend "La Marseillaise" à sa sauce, version punk

Insolite
THE VOICE - Le député de la Somme revisite dans un clip publié jeudi 11 juillet "La Marseillaise", entouré d'un groupe de punk rock des années 1980, La Horde. Un geste d'humour qui porte un message politique.

S'il ne porte "ni crête ni perfecto", c'est bien un François Ruffin anticonformiste qu'on voit apparaître dans un nouveau clip diffusé jeudi 11 juillet. Celui qui ne se gêne pas pour venir à l'Assemblée sans cravate, ou avec le maillot de son club de foot ou encore "avec des boules Quiès" parce qu'il parle fort surprend encore, cette fois entouré par le groupe punk rock des années 1980 "La Horde", revisitant l'hymne nationale à quelques jours du 14 juillet. 


"Allons enfants de nos pays, le jour d'espoir est arrivé". Dès les premières secondes de la vidéo, le député de la Somme donne le la avec des paroles engagées. L'élu n'hésite pas à tacler les autres députés de l'Assemblée nationale, tout en pointant des paradoxes de la société de consommation. 

"Un chant de lutte pour aujourd'hui"

"Les voyez-vous ces milliardaires, ces PDG, tout juste bons à radoter. Travaillez plus pour gagner plus, consommer plus et produire plus, il faut bien vendre pour acheter et exporter pour importer". Dans son clip, François Ruffin ne mâche pas ses mots. 

Contacté par Les inrocks, il explique que cette vidéo décalée vise aussi à réveiller les consciences, au travers le symbole de La Marseillaise, "qu'on ne doit pas laisser au FN. Je l'ai donc adapté pour faire un chant de lutte pour aujourd'hui", explique-t-il. 


Pas toujours juste dans son morceau, l'auteur des Nouveaux chiens de garde assume avoir un problème avec le chant. "J'ai toujours rêvé d'être Brel, mais au collège j'avais toujours zéro en musique, la prof pensait même que je faisais exprès de chanter aussi mal pour me moquer d’elle". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter