VIDÉO - "Mowgli girl" : une fillette découverte au milieu de singes... l'histoire n'est pas si simple

Insolite

BUZZ - Une fillette âgée de huit à dix ans a été découverte en janvier dernier dans une réserve naturelle de Bahraich, dans le nord de l'Inde, à l'occasion d'une simple patrouille de police. Selon les premières versions, la fillette vivait au milieu des singes... mais d'autres indications pourraient laisser penser à un tout autre scénario. Celui d'une fillette handicapée abandonnée par sa famille.

L'histoire remonte au mois de janvier mais vient seulement d'être révélée par les médias indiens. Alors qu'il effectuait une simple patrouille de routine dans le district de Bahraich, dans le nord de l'Inde, un policier a fait une étrange découverte dans la réserve naturelle de Katarniaghat Wildlife Sanctuary : une fillette, vivant à côté de grands singes et agissant comme eux. 

Selon The Times of India, qui relate cette histoire, la jeune fille, âgée de huit à dix ans, semblait tout à fait à l'aise au milieu des primates. A tel point que lorsque l'officier de police a tenté de la secourir, les singes ont refusé de la laisser partir. Les primates lui ont alors hurlé dessus, tout comme la fillette. Après avoir insisté, il parvient à récupérer celle qu'on surnomme aujourd'hui "Mowgli girl", en référence au "Livre de la Jungle".

"Elle avait l'air très faible et affamée, précise ce même policier. Si nous ne l'avions pas secourue, elle aurait pu être dévorée par d'autres animaux". Il l'a directement conduite à l'hôpital alors qu'elle présentait des grosses blessures au niveau des jambes et des avant-bras.

Lire aussi

Pour les autorités et les médecins, la fillette a été abandonnée parce qu'elle est handicapée

A son arrivée, les médecins remarquent plusieurs signes troublants : elle ne parle pas et ne comprend pas la langue, elle ne se déplace qu'à quatre pattes, elle est sous-nourrie et se montre particulièrement agressive avec les autres humains. "Elle agissait exactement comme un singe", ajoute un médecin. Durant les premières semaines, elle tentera même de s'échapper de l'établissement à plusieurs reprises.

Mais un gardien cité par le Guardian évoque un tout autre scénario. La fillette aurait vraisemblablement été abandonnée par sa famille en raison de son handicap. Les examens effectués montrent qu'elle est handicapée. Elle n'aurait pas vécu parmi les singes "ou seulement quelques jours". 

La jeune fille, à l'hôpital depuis plus de deux mois maintenant, est sous traitement et a montré des signes d'amélioration.  "Elle a notamment réappris à marcher sur ses deux jambes, se réjouit le Dr Arun Lal, le chef du service de l'hôpital. Elle n'est pas encore capable de parler, mais elle nous comprend et ça lui arrive même de sourire".  

Certaines familles donnent moins de valeur aux filles qu'aux garçons- Ranjana Kumari

"La vérité, c'est que sa famille ne voulait pas s'en occuper", a affirmé Ranjana Kumari, une militante pour les droits des jeunes filles, citée par le Guardian. "Certaines familles donnent moins de valeur aux filles qu'aux garçons. Elles préfèrent s'en débarasser plutôt que de dépenser de l'argent pour elles", ajoute-t-elle. Dans plusieurs régions indiennes, le rapport entre le nombre de filles et de garçons est très déséquilibré.

Les enquêteurs épluchent actuellement le registre des enfants disparus pour tenter de retrouver une trace de la jeune fille, que les docteurs ont appelés Durga, du nom de la déesse de la guerre.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter