Un soldat robot est-il capable de manier des armes à feu ?

Insolite

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE – Capable de tirer avec des révolvers, d'encaisser des coups et de se déplacer à toute allure, un robot soldat est la vedette d'une vidéo partagée en masse ces derniers jours. Malgré les progrès de la robotique, il s'agit d'une parodie et de très beaux effets spéciaux.

Un robot humanoïde agile, réactif, capable d'utiliser une multitude d'armes à feu avec une grande précision ? Dans une vidéo, relayée plusieurs milliers de fois ces derniers jours, on découvre ce qui pourrait bien devenir le soldat de demain. "Un truc de fou", dixit un internaute, qui évoque un "nouveau robot pour l'armée".

En quelques clics, il est facile de retrouver la vidéo d'origine, publiée depuis un compte nommé "Corridor". Tournée en très haute définition, le film se révèle très convaincant. Le soin apporté aux ombres, aux sons, rien ne laisse en apparence songer à une manipulation. Si l'on regarde la séquence en entier, difficile toutefois de croire à sa véracité, en particulier lorsqu'un homme ouvre un carton rempli d'abeilles et que ces dernières attaquent le robot. L'épilogue, qui montre la fuite du soldat métallique en courant, un chien robot sous le bras, vient confirmer une bonne fois pour toute que les suspicions sont fondées.

Une parodie habile

Ce n'est pas la première fois que Corridor digital, un studio américain de production réalise une parodie de cette nature. En juin dernier, ces experts en animations et effets spéciaux avaient réalisé une vidéo similaire, où des robots se rebellaient contre les humains. Pour expliquer leurs prouesses, les auteurs ont ensuite mis en ligne une sorte de making-of, dans lequel ils décrivent les techniques utilisées pour réaliser de tels effets spéciaux. 

Lire aussi

Où ces techniciens de l'image ont-ils trouvé leur inspiration ? Dans les clips postés par une entreprise de robotique, Boston Dynamics. La référence est d'ailleurs explicite puisque Corridor intègre en incrustation le nom "BossTown Dynamics". Fondée en 1992, l'entreprise est une émanation du célèbre institut de technologue du Massachaussets, le MIT. Racheté en 2013 par Google avant d'être revendue 4 ans plus tard, la firme s'est spécialisée dans la création de robots automatisés.

Pour présenter leurs avancées et les progrès réalisés en matière d'animations des mouvements et d'interactions avec leur environnement, Boston Dynamics a publié de nombreuses vidéos, dont le total de vues dépasse les 330 millions. Ce sont ces vidéos que Corridor a souhaité parodier, n'hésitant pas à en reprendre les codes.

L'armée du futur ?

Si des tels robots restent encore de la science-fiction, il n'est pas exclu de penser qu'ils puissent un jour équiper l'armée du futur. En témoignent les travaux menés par les équipes de Boston Dynamics, dont les prototypes montrent de très gros progrès au fil des ans, avec des gains de mobilité et de compétences. 

Susceptibles d'intéresser des industriels qui voudraient automatiser une partie de leurs tâches, ces robots intéressent de près les responsables militaires, qui cherchent à tout prix à réduire les pertes humaines lors des conflits armés. L'utilisation croissante des drones s'inscrit illustre cette volonté d'opérer à distance, à l'aide d'armes totalement ou partiellement autonomes. Une tendance qui n'est pas sans poser des questions éthiques, morales et juridiques : en effet, difficile de désigner un coupable si un robot soldat autonome commet une bavure en pleine opération… 

Cet été, France Info se demandait si les robots feraient "un jour la guerre à la place des hommes", et rappelait que "lors du dernier défilé du 14 juillet, on a pu voir plusieurs robots de l’armée française déjà en service aujourd’hui : robots démineurs, robots explorateurs, robots transporteurs de charges lourdes, drones, etc.". La robotique militaire, concluait la radio publique, est d'ores et déjà "une réalité". 

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter