VIDÉO - Un stade de football part en fumée en quelques secondes

DirectLCI
BOUM - Le Georgia Dome, à Atlanta, a été détruit, lundi 19 novembre, pour être remplacé par un autre stade couvert, plus moderne. L'immense édifice a été détruit pulvérisé en quelques secondes par une série de détonations.

Il n'aura fallu qu'une quinzaine de secondes pour voir s'effrondrer l'un des symboles de la ville d'Atlanta, en Géorgie. Le Georgia Dome, un imposant stade couvert qui accueillait depuis 25 ans des matchs de football américain, a été détruit ce lundi par une série d'explosions.


L'édifice s'est effondré sur lui-même après le déclenchement de plusieurs tonnes d'explosifs disposés par les artificiers. De nombreuses chaînes de télévision et des centaines de spectateurs étaient répartis autour du site pour assister à ce spectacle pyrotechnique.


Inauguré en 1992, ce stade de plus de 70.000 places accueillait des matchs de football américain, de basket et parfois des concerts. Le stade avait aussi accueilli deux SuperBowls, la finale du championnat de football américain.

Un nouveau stade, le Mercedes Benz Stadium, d'une capacité similaire, a été érigé à quelques dizaines de mètres du site. Inauguré cet été, ce stade ultra-moderne possède un toit rétractable.

Plus d'articles

Sur le même sujet