VIDÉO - Voici un lémurien aye aye. On vous explique pourquoi il est pourchassé

VIDÉO - Voici un lémurien aye aye. On vous explique pourquoi il est pourchassé

MAUVAIS PRÉSAGE - Le zoo de Londres a accueilli il y a peu un nouveau pensionnaire, une espèce de lémurien extrêmement rare. Originaire de Madagascar, l'animal fait partie des espèces en voie de disparition. Il fait l'objet d'une légende noire qui incite les Malgaches à le pourchasser.

Pour la première fois de son histoire, le zoo de Londres a vu naître un lémurien aye aye, il y a quelques semaines. Le bébé a fait sa première sortie dans un enclos ce vendredi 21 octobre. 

Le lémurien aye aye (Daubentonia madagascariensis) est une espèce extrêmement vulnérable, originaire de Madagascar. Il en existe de moins en moins depuis le début du siècle à cause de sa « mauvaise réputation ». Selon les légendes malgaches, cet animal porte malheur à toutes les personnes qui le croisent. 

Plus sérieusement, l’espèce a souffert de la déforestation massive à Madagascar mais aussi des fermiers qui les tuent pour éviter de se faire « piller » leur récolte. Depuis 2014, les lémuriens aye aye ont été placés sur la liste des espèces en voie d’extinction.

Selon les chercheurs, il est extrêmement difficile d’évaluer précisément combien d'entre eux sont encore dans la nature. Par contre, il y a plus de 50 lémuriens aye aye dans des zoos à travers le monde. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

    Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

    EN DIRECT - Covid-19 : au Royaume-Uni, deux cas du variant Omicron détectés

    En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

    Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.