Vos selfies vont-ils vous coller des poux ?

Insolite
INTOX – Selon une étude russe, arrêter le selfie permettrait de vaincre les poux. Coller sa tête 6 secondes le temps d'une photo serait donc à l'origine d'une propagation soudaine et intense de ces petites bêtes. Sérieusement ?

"La propagation des poux chez les adolescents est causée par l'engouement pour les ies", a assuré lundi l'agence russe de protection des consommateurs Rospotrebnadzor . Les auto-portraits par téléphone, poussant les adolescents inconscients à poser leur tête l'une contre l'autre, seraient à l'origine d'une propagation de poux sans précédent.

Pire encore, ce serait "la principale voie de transmission des poux" chez les enfants et adolescents. Devant les bisous avec son amoureuse ou les câlins avec ses parents. 

Peut-on attraper des poux en faisant un ie ?

L'étude a-t-elle été réalisée après deux ou trois coups de vodka de trop ? Après tout, on n'a jamais été aussi près de Noël, il commence à faire froid et la Russie a d'excellentes spécialités du genre. Mais soyons sérieux.

Notons qu'en février, une coiffeuse américaine avait déjà mis en garde les adeptes du ie contre les poux parce qu'"ils passent leur temps à coller leur tête ensemble pour prendre des photos avec leur téléphone portable", avait-elle déclaré à NBCnews . Saleté d'ados.

"Une idée ridicule"

Premièrement, les poux touchent les enfants de 3 à 11 ans et très rarement les plus âgés, selon le professeur de santé publique de Harvard, Richard J. Pollack. Et les enfants de 3 à 11 ans ne sont pas les plus équipés en smartphones. Deuxièmement, les poux se transmettent par contact direct et surtout pro-lon-gé entre deux têtes. "L'idée que ce soit un problème répandu est ridicule", conclut-il. Dont acte.

En revanche, si vous posez joue contre joue pendant six heures intensives avec le pouilleux de l'école, ne soyez pas étonné de vous gratter le crâne le lendemain.

5 MINUTES À PERDRE ?
>>  D'autres infos insolites
>>  Les "instants meugnons" de metronews

>> 
Le Bon Coin : les pires annonces  
>>  La preuve que la bêtise humaine n'a pas de limite

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter