10 ans après, l’incroyable théorie sur la disparition de la petite Maddie

International

CONVAINCU - L’ancien chef de la police portugaise a révélé sa théorie à propos de la disparition de la petite Madeleine McCann. Selon lui, le MI-5 aurait aidé à faire disparaître le corps de la fillette.

L’émission australienne Sunday Night avait promis une révélation majeure dans l’affaire de la disparition de la petite Madeleine McCann, il y a dix ans au Portugal. Elle n’avait même pas souhaité révéler à la police le contenu du documentaire qu’elle allait diffuser, afin de ménager son effet. Dimanche soir, l’ancien chef de la police portugaise Gonçalo Amaral a affirmé que le MI-5, le service de renseignement britannique, avait aidé à cacher le corps de la fillette après que ses parents l’ont accidentellement tuée.

L’ancien responsable de l’enquête a indiqué que le corps pourrait se trouver dans l’un des 600 puits de la station balnéaire Praia da Luz, où l’enfant de 3 ans a disparu en mai 2007. Selon lui, ses parents l’auraient tué accidentellement, avant d’inventer une histoire selon laquelle ils auraient découverts les volets et la fenêtre de la chambre où dormait Maddie ouverts, et son lit vide. D’après l’ex policier, le MI-5 serait "à coup sûr impliqué" dans l’affaire, en ayant aidé à cacher le corps ou en couvrant le crime.

Les parents répondent aux accusations

Ce n’est pas la première fois que Gonçalo Amaral accuse les parents de Maddie d’avoir tué leur fille. Il avait d’ailleurs été écarté du dossier lorsqu’il s’en était déjà pris à Kate et Gerry McCann. Interrogés par un journaliste dans l’émission, les parents n’ont pas caché leur irritation à propos de cette nouvelle théorie de l’ancien enquêteur. "Moins on parle de Gonçalo Amaral, meilleur c’est", ont-ils déclaré.

Lire aussi

Depuis 10 ans et malgré plusieurs pistes suivies, la disparition de la petite Maddie durant des vacances en famille au Portugal reste non élucidée.

Lire et commenter