14 juillet : vous êtes 48% à penser que Macron a eu raison d'inviter Trump pour le défilé

14 juillet : vous êtes 48% à penser que Macron a eu raison d'inviter Trump pour le défilé

VOTRE AVIS - Donald Trump assistera au défilé du 14-juillet sur les Champs-Elysées. Le président américain a en effet répondu favorablement à l'invitation d'Emmanuel Macron lancée mercredi 28 juin. Une initiative du chef de l'Etat qui ne fait pas l'unanimité. Nous vous avons donc demandé ce que vous en pensiez.

La présence de Donald Trump sur la place de la Concorde pour la fête nationale promet d'être un nouveau temps fort diplomatique du début de mandat d'Emmanuel Macron. Le président américain a en effet "accepté l'invitation" du chef de l'Etat à assister au traditionnel défilé du 14-Juillet. Une initiative du président français qui est loin de faire l'unanimité. "Donald Trump ne sera pas le bienvenu", a déjà prévenu Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France insoumise.

Toute l'info sur

La présidence Macron

Lire aussi

En vidéo

14 juillet : Emmanuel Macron zappe l’interview au profit du congrès

Nous vous avons donc demandé ce que vous en pensiez. A la question : "Emmanuel Macron a-t-il eu raison d'inviter Donald Trump aux festivités du 14-Juillet ?", vous avez été 48% à répondre oui. Pour les 1834 participants à la consultation, il est normal que le président américain soit présent sur les Champs-Elysées alors que l'on commémore cette année le centenaire de l'entrée en guerre des Etats-Unis dans le premier conflit mondial. Toutefois, 31% ont estimé que Donald Trump n'avait rien à faire en France à cette occasion. Un sentiment partagé par de nombreux internautes sur Twitter.

Lire aussi

Rappeler l'engagement des Etats-Unis dans l'Accord de Paris

Par ailleurs, vous êtes 22% à penser que la venue du président américain en France permettra, peut-être, à Emmanuel Macron de lui rappeler l'engagement des Etats-Unis sur l'Accord de Paris. Un sujet sensible entre les deux hommes. On se souvient de leur échange d'amabilités à ce propos : annonçant le retrait des Etats-Unis de cet accord sur le climat, le 1er juin, Donald Trump avait conclu son discours par ces quelques mots : "J'ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris". "Make our planet great again" (rendez sa grandeur à notre planète) avait répliqué Emmanuel Macron, parodiant le slogan de campagne de Donald Trump "Make America great again".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les États-Unis "profondément préoccupés par la violence dans les rues d'Israël"

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - Covid-19 : les Américains vaccinés plus obligés de porter un masque en intérieur

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Double meurtre dans les Cévennes : le père du fugitif l'appelle à se rendre dans un message audio

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.