142 morts, le bilan s'alourdit en Inde après déraillement d'un train

International
DirectLCI
CATASTROPHE - Le bilan s'alourdit. 142 personnes ont été tuées dans leur sommeil dans le nord de l'Inde lorsque leur train a déraillé au milieu de la nuit de samedi à dimanche. Au moins 200 passagers auraient également été blessés.

Le bilan ne cesse de s'alourdir. Selon un dernier bilan, 142 personnes sont mortes dans une catastrophe ferroviaire survenue dans le nord de l'Inde au milieu de la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre. Le déraillement a eu lieu vers 3h du matin (22h30 en France) alors que la plupart des passagers dormaient.  L'express Patna-Indore est sorti des rails à proximité de la ville de  Kanpur, dans l'Etat de l'Uttar Pradesh (Nord).

 

Le bilan réel sera plus élevé et il va être difficile d'identifier toutes les personnes, en particulier celles dont les corps ont été très endommagés", a déclaré un haut responsable du gouvernement local. 200 personnes seraient également blessées.


Les opérations de secours pour retrouver des survivants, ou des corps, dans  la carcasse du train étaient toujours en cours en milieu de journée. Les télévisions montraient des images d'un convoi incliné sur le côté,  certains wagons à la tôle froissée comme du papier. Tous les hôpitaux de la région ont été placés en alerte. Quelque 30 ambulances ont été déployées pour transporter les blessés. D'après les estimations, plus de 2.000 personnes se trouvaient à bord du train au moment de l'accident.


Le gouvernement enquêtera sur les causes du déraillement et prendra des  mesures strictes contre les personnes qui en sont responsables, a promis le  ministre des chemins de fer Suresh Prabhu dans un tweet. Le Premier ministre indien, le nationaliste hindou Narendra Modi, a exprimé  sur Twitter son "indicible chagrin" face à cette tragédie.

Jamais de ma vie je n'avais vu quelque chose comme çaUne passagère du train accidenté

Des témoins ont déclaré avoir entendu un énorme bruit juste avant d'être  projetés contre les parois du train. "Nous avons été réveillés par un gros bruit ce matin. Il faisait une nuit  d'encre et le vacarme était assourdissant", a déclaré un passager rescapé à la  presse.

"J'ai de la chance d'être en vie et indemne. Mais ça a été une expérience  de mort imminente pour nous", a-t-il ajouté.

Nitika Trivedi, une étudiante montée à bord du train avec sa famille à  Patna (est), sera elle longtemps hantée par la vision des corps des passagers.


"Jamais de ma vie je n'avais vu quelque chose comme ça. Je suis remuée au  plus profond de moi", a-t-elle déclaré.

Les autorités s'affairaient à permettre la reprise du trafic ferroviaire  dans le secteur. "Nous essayons aussi de dégager les rails et d'effectuer les réparations le  plus vite possible", a déclaré Vijay Kumar, porte-parole des chemins de  fer pour les régions nord et centre du pays.


Le réseau ferroviaire indien, l'un des plus important du monde, présente de  fortes lacunes en matière de sécurité mais demeure le principal moyen de  transport permettant de couvrir de grandes distances dans ce vaste pays malgré  la concurrence des lignes aériennes.

800 morts lors d'un déraillement en 1981

Le plus grave accident sur une ligne ferroviaire indienne s'est produit en  1981 lorsqu'un train est tombé dans une rivière, faisant 800 morts. En 2014, déjà dans l'Uttar Pradesh, un train de passagers avait heurté un  convoi de fret à l'arrêt, tuant 26 personnes. Et l'année dernière, 27 passagers ont perdu la vie dans le déraillement de  deux trains dans le Madhya Pradesh (centre). Le gouvernement Modi a promis d'investir 137 milliards de dollars sur cinq  ans dans la modernisation et la sécurisation des chemins de fer.

En vidéo

Inde : le déraillement d'un train tue une centaine de personnes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter