150 pays signent un accord sur la réduction des gaz HFC, présents dans les réfrigérateurs

DirectLCI
CLIMAT - Les pays développés, comprenant les Etats-Unis et la plupart des pays d'Europe, s'engagent à diminuer l'usage des gaz HFC de 10% d'ici 2019 et de 85% d'ici 2036. Beaucoup de ces pays ont déjà commencé.

Étape majeure dans la lutte contre le changement climatique, quelque 150 pays réunis au Rwanda ont approuvé samedi à Kigali un accord de réduction des gaz hydrofluorocarbures (HFC), qu'on trouve dans les réfrigérateurs ou les climatiseurs et qui jouent un rôle important sur l'effet de serre.


Le texte, soutenu par le secrétaire d'Etat américain John Kerry, présent à Kigali, divise les pays en trois groupes en

fonction de la date à laquelle ils devront réduire l'usage de ces gaz industriels dont la contribution à l'effet de serre peut

être 10.000 fois plus puissante que le dioxyde de carbone.


Les pays développés, comprenant les Etats-Unis et la plupart des pays d'Europe, s'engagent à diminuer l'usage des gaz HFC de

10% d'ici 2019 et de 85% d'ici 2036. Beaucoup de ces pays ont déjà commencé.


Les deuxième et troisième groupes, représentant les pays en développement, devront geler leur utilisation des HFC d'ici 2024

ou 2028, avant de réduire progressivement leur consommation. L'Inde, l'Iran, l'Irak, le Pakistan et les pays du Golfe appartiennent au dernier groupe.

Réchauffement climatique : à quoi ressemblera la Terre en 2050 ?

En vidéo

Réchauffement climatique : à quoi ressemblera la Terre en 2050 ?

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter