21 morts dans un accident de bus en Chine : le chauffeur a agi délibérément

21 morts dans un accident de bus en Chine : le chauffeur a agi délibérément

TRAGEDIE - Le chauffeur du bus, qui a fini sa course dans un lac, tuant 21 personnes la semaine dernière, a agi délibérément selon la police locale. Il était furieux de la démolition de son logement.

Le drame s'est déroulé le 7 juillet à Anshun, dans la province du Guizhou (sud-ouest). Un chauffeur de bus a conduit son véhicule dans un lac, tuant 21 personnes à son bord, dont des lycéens en pleine épreuve du baccalauréat. 

L'homme, un certain M. Zhang, 52 ans, a agi délibérément selon la police locale. L'enquête a en effet révélé qu'il était "mécontent de sa vie" et contrarié par la découverte le jour même du drame de "la démolition annoncée du logement qu'il louait", a indiqué ce dimanche la police d'Anshun dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux. 

Le chauffeur avait bu de l'alcool pendant son service

Sur des images de vidéosurveillance diffusées par les autorités, le véhicule change brutalement de trajectoire et traverse le sens de circulation opposé avant de défoncer une barrière de sécurité et de plonger dans un lac situé en contrebas d'une petite pente. 

Le chauffeur avait par ailleurs bu de l'alcool pendant son service. Une information préalablement rapportée vendredi par le magazine économique Caixin, avant d'être bloquée en ligne.

Fin 2018, une dispute à bord d'un bus public qui circulait sur un pont à Chongqing (sud-ouest) avait provoqué la chute du véhicule dans le Yangtsé, le plus long fleuve de Chine, et la mort d'au moins 13 personnes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : en Allemagne, un premier cas suspect de variant Omicron détecté

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.