A 10 ans, il participe à une Neknomination et finit chez le médecin

A 10 ans, il participe à une Neknomination et finit chez le médecin

International
DirectLCI
ROYAUME-UNI – Un garçon de 10 ans, pris dans le jeu de la Neknomination, a bu un mélange de vodka, de mayonnaise et de diverses sauces. Malade comme un chien, il s'est directement rendu chez le médecin et en est heureusement sorti indemne.

C'est une histoire qui sent la vodka et la mayonnaise. C'est celle d'un petit Britannique de 10 ans pris dans le dangereux tourbillon de la Neknomination. Rappelons pour ceux qui l'ignorent, la signification de cet étrange néologisme . Cela consiste à se filmer en train de boire un verre d'alcool cul sec ("neck it", en argot anglais) avant de nominer ("nominate") trois amis en les défiant d'en faire autant. Il s'agit ensuite de poster la vidéo sur les réseaux sociaux, type Facebook .

Selon le journal anglais le Mirror , 5 personnes, âgées de 19 à 29 ans, ont croisé la grande faucheuse en participant à ce petit jeu. Et là c'est un garçon de dix ans, originaire d'Halifax, près de Manchester, qui, s'adonnant à la neknomination, a gagné une consultation chez le médecin, dont il est heureusement sorti avec plus de peur que de mal. Il faut dire que, poussé par ses petits camarades, le garnement n'y est pas allé de main morte.

Bains de bouche et avertissements

Il s'est en effet filmé en train de boire un mélange de la sauce Nando (sauce épicée à base de tomates et de piment), de crème, de mayonnaise et de vodka. On n'est pas loin du cercueil (cocktail de fin de soirée qui consiste à mélanger tous les fonds de bouteilles). Pas étonnant donc que le garçon ait été malade comme un chien. Une expérience gastronomique qui a cependant inquiété au plus au point sa mère qui a fini en larmes, selon le Mirror.

Mais le phénomène, qui gagne les cours de récré, ne manque pas d'alarmer les chefs d'établissement outre-Manche. Ils ont ainsi décidé de lire en classes des avertissements concernant cette mode alcoolisée. Reste à savoir si cela sera suffisant pour l'enrayer. Une ado de 16 ans raconte au Mirror que ses camarades de classe se concoctent de doux mélanges associant liquide pour bain de bouche, œufs crus, ketchup et vodka. Bon appétit.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter