A 16 ans, elle invente un test pour dépister Ebola et est récompensée par Google

A 16 ans, elle invente un test pour dépister Ebola et est récompensée par Google

INVENTION - Olivia Hallisay, lycéenne américaine de 16 ans, vient de remporter le premier prix de la Google Science Fair, qui récompense les inventions les plus utiles au monde. Elle a inventé un test de dépistage du virus Ebola.

Elle a trouvé le moyen de dépister l’un des virus les plus destructeurs au monde. Et elle a 16 ans. Olivia Hallisey, jeune lycéenne américaine habitant dans le Connecticut, vient d’inventer une méthode pour repérer le virus Ebola, plus rapide et meilleur marché que ceux actuellement utilisés. Son invention est tellement marquante, qu’elle a reçue lundi le premier prix de la Google Science Fair, qui récompense chaque année les inventions de jeunes créateurs les plus utiles au monde.

La jeune fille a été frappée par les conséquences de l’épidémie d’Ebola, qui a touché l’Afrique entre 2014 et 2015, et qui a fait plus de 10.000 morts. Elle a cherché comment la maladie était détectée, et s’est rendue compte que les méthodes existantes étaient coûteuses et laborieuses : il faut un strict respect de la chaîne du froid, et l’expertise de médecins.

Un test sous forme de bandelettes

Elle s’est donc mise au travail pour concevoir sa méthode. Elle se présente sous forme de bandelettes en papier, qui contiennent les mêmes composés chimiques que les tests existants. Mais elle a ajouté des protéines de soie pour les stabiliser, ce qui évite de garder les tests au froid, et ne nécessitent qu’un peu de sang et d’eau pour fonctionner.

Le test est aussi très rapide , donnant un résultat en une trentaine de minutes, contre 12 heures pour les autres, et peut permettre de détecter le virus avant même que les premiers symptômes n’apparaissent. Un gain de temps qui permet de traiter la maladie au plus tôt, et d’être donc beaucoup plus efficace.

La jeune fille a été distinguée parmi des milliers de jeunes créateurs du monde entier qui postulaient au Google Science Fair , concours qui s’adresse aux inventeurs de 13 à 18 ans. Le prix, 50.000 dollars sous forme d’une bourse d’étude, va lui permettre de réaliser son rêve : devenir médecin, et intégrer un jour Médecins sans frontières.

À LIRE AUSSI
>> Ebola : l'OMS aurait-elle mal géré l'épidémie ?
>> Avec son réveil olfactif, ce lycéen nantais a été repéré par Google

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une usine nucléaire iranienne touchée par un acte de "terrorisme antinucléaire"

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Du Stade de France au centre vaccinal de Dreux, les vaccinodromes ont sonné bien creux ce dimanche

Lire et commenter