A Hong Kong, un cimetière flottant pourrait voir le jour

A Hong Kong, un cimetière flottant pourrait voir le jour

INNOVATION - Face à une population grandissante et un manque d'espace, la ville de Hong Kong en Asie cherche un moyen de loger au mieux ses habitants... mais aussi ses morts. Une entreprise locale a ainsi imaginé un cimetière flottant qui pourrait abriter les cendres de 370.000 défunts.

Pour faire face à sa population croissante, la ville de Hong Kong redouble d'imagination. Chaque jour, 188.000 nouvelles personnes affluent dans les zones urbanisées, réduisant l'espace disponible. Et s'il est parfois difficile de les loger, c'est également le cas... pour les enterrer. Car rien qu'à Hong Kong, on dénombre près de 50.000 décès par an. Mais dans la ville, hors de question de se faire enterrer : 90% d'entre eux optent pour l'incinération car il n'existe que très peu de lieux de sépulture. Un manque qui commence à se faire ressentir : le gouvernement affirme que, d'ici 2023, il manquera 400.000 niches pour abriter les défunts. 

Les architectes sont aujourd'hui à la recherche de nouvelles façons d'enterrer les morts tout en étant efficaces et respecteux, rapporte CNN. Pour ce faire, un architecte local s'est lancé dans un projet fou : celui d'imaginer un cimetière flottant. Appelé "L'éternité flottante", la structure a été élaborée par la firme locale Bread Studios. Si elle voit le jour, cela pourrait être un réel soulagement pour les hongkongais, qui sont des milliers à être sur liste d'attente pour tenter d'obtenir un minuscule morceau de terre.

A Hong Kong, il est de coutume de rendre visite aux tombes de ses ancêtres deux fois par an.- Le chargé du projet Paul Mui

"A Hong Kong, il est de coutume de rendre visite aux tombes de ses ancêtres deux fois par an, une fois au festival de Ching Ming en avril et une autre fois au festival de Chung Yeung en octobre, explique Paul Mui, en charge du projet. Ce serait dommage de consacrer tant de terrains précieux à des lieux que l'on ne visite que deux fois par an." Positionné à l'arrière de Hong Kong en basse-saison, le bateau serait mis à quai dans des lieux accessibles du festival de Ching Ming, permettant aux proches des défunts de monter à bord. Si le cimetière flottant voit bel et bien le jour, il permettrait d'emmagasiner les cendres de 370.000 personnes. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait fuir des milliers d'habitants de Java paniqués

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.